Actualités

Ahmad Ahmad rassure:« L’attribution de la CAN 2023 à la Guinée n’a jamais été mise en cause »

Conakry– Pour la première fois depuis son élection à la tête de la confédération africaine de football le 17 mars dernier, le président de la CAF Ahmad Ahmad, est sur le sol guinéen  pour une visite de travail avec les autorités sportives guinéennes.

Le Malgache âgé de 57 ans qui est accompagné d’une délégation composée notamment du président de la fédération congolaise de football Constant Omari, a longuement échangé ce lundi 6 novembre avec le comité exécutif de la Féguifoot. Ahmad Ahmad s’est ensuite entretenu avec le président Guinéen Alpha Condé.

Au cours de ce tête à tête avec le président en exercice de l’Union africaine, Ahmad Ahmad a rassuré le président guinéen quant à l’organisation effective de la CAN 2023 par son pays.

Après cet entretien, le président de la CAF, a échangé avec les journalistes au cours d’une conférence de presse qu’il a animée au siège de la fédération guinéenne de football situé à Teminetaye à Conakry.

« C’est une visite très symbolique. Il était essentiel de rencontrer le président Antonio Souaré et le comité exécutif de la fédération guinéenne de football.

On a aussi réaffirmé au président Alpha Condé notre volonté d’accompagner la Guinée à organiser la CAN 2023.

C’était un honneur d’échanger avec le président sur des questions de l’Union africaine, mais aussi et surtout du football.

Le football bien géré aujourd’hui doit aider la jeunesse africaine d’évoluer. La Guinée, c’est une grande nation de football. La Guinée a marqué d’une empreinte le football Africain.

La CAF, officiellement, n’a jamais mis en doute l’attribution des CAN 2019, 2023 et 2023 respectivement au Cameroun en côte d’Ivoire et 2023 et en  Guinée.

Moi je suis un homme politique qui respecte ses engagements. S’il y a un changement, je reviendrai à la base. Vous êtes disposés à respecter les cahiers de charge, vous organiserez la CAN, dans le cas contraire, il y aura toujours une alternative.

La Guinée s’est engagée, je pense qu’elle respectera bien son chronogramme.

Nous avons le droit de s’inquiéter de l’organisation des coupes d’Afrique, par ce que si ça ne marche pas, c’est la CAF qui est pointé du doigt. La CAF donc n’a jamais mis en doute cette attribution » rassure Ahmad Ahmad.

Interrogé sur la question des audits qui ébranlent la fédération guinéenne de football depuis quelques semaines, l’ancien président de la fédération Malgache de football s’est dit heureux de cette démarche.

« Nous avons prôné la bonne gouvernance à la CAF, à travers la mise en place d’un mécanisme de transparence. C’est une obligation.

Nous ne pouvons pas accepter que l’argent destiné au développement du football, soit dilapidé. Toutes les fédérations sont assujettis à cette obligation. On félicite donc la Féguifoot par ce que cela y va du développement du football guinéen. Il est important de savoir comment les ressources allouées aux fédérations sont gérées » a conclu le président de la CAF.

L’ancien sénateur Malgache qui n’a pu visiter le centre technique de Nongo, devrait quitter  Conakry dans la nuit de ce lundi.

Mohamed Lamine Touré

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Les plus lus

To Top