Edito

Au revoir Kevin, bienvenue Constant !

KUWAIT CITY―Pour les fans du Syli national son cas a été l’équivalent de payer cher le ticket d’entrée d’un show dans un théâtre, où l’un des acteurs incontournables a délibérément refusé d’y participer.

 

Ce show, c’était la dernière Coupe d’Afrique des nations 2012 dans les théâtres, pardon, les stades gabonais. Et l’acteur du Syli guinéen qui avait préféré s’absenter était Kevin Constant. Un passeur, un relayeur laborieux qui fait valoir son talent dans les grands stades européens et ceux de la Serie A.

 

Le joueur connaît une progression ascendante dans sa carrière. De Toulouse à Génoa en passant par Châteauroux et Chievo, il évolue aujourd’hui à Milan AC, un des clubs les plus prestigieux du monde.

 

En plus, il aurait pu être l’un des piliers essentiels du Syli national. Mais…

 

e Milanais avait en octobre dernier, sans tambour ni trompette surpris ses compatriotes en déclinant l’appel de son pays en pleine course pour la CAN 2013. Raison invoquée ? —Mécontent de la mauvaise gestion de l’équipe nationale de Guinée.

 

Pourtant, quelques jours plutôt Kevin avait accepté de revenir en sélection suite à une démarche de l’ex-ministre des Sports, Titi Camara.

 

C’était sa deuxième défection en une année. La première survenue en janvier 2012 à quelques jours du départ de la Guinée pour la CAN 2012, avait duré huit mois.

 

Certains supporteurs mécontents qui avaient traité l’exit de Kevin de l’équipe nationale de ‘’bon débarras’’, qualifient aujourd’hui son retour de ‘’bonne nouvelle’’ et de ‘’renfort de taille’’. Ces fans comme tout féru du sport roi ne veulent qu’une chose : avoir une sélection nationale forte et compétitive. Leur Syli national dont l’évolution est en dents de scie, a raté la dernière CAN 2013 avant de s’égarer récemment sur la route du Mondial 2014.

 

Ils sont ainsi heureux de voir le soldat déserteur Kevin Constant revenir de nouveau, après avoir abandonné ses coéquipiers en pleine bataille, il y a bientôt une année.

 

Cependant, doit-on abandonner dans l’immondice une charge qu’on doit inévitablement porter ? En d’autres termes, doit-on abandonner son pays en pleine compétition continentale parce que, certains responsables ―en l’occurrence la Féguifoot et le département des Sports ― ne font pas correctement leurs tâches ?

 

’’On ne vient en équipe nationale qu’avec son cœur’’, résume un supporter.

 

Welcome back….Kevin. Mais, trouvera-t-il de véritables changements dans le management du Syli National ? Ne va-t-il pas retrouver la même fédération, toujours silencieuse qui savoure son indifférence ? Que dire de l’improvisation et l’amateurisme, des maux qui continuent à affecter négativement les performances des équipes guinéennes ?

 

Pour rappel, les raisons des récents départs momentanés de deux pièces maîtresses de l’équipe —Kevin Constant (Milan AC) et Kamil Zayatte (Sheffield FC) — sont presque identiques : Ils en avaient marre de l’amateurisme managérial de l’équipe nationale.

 

Espérons que la Féguifoot et le ministère des Sports réfléchiront sur cette pensée d’Albert Einstein : ’’On ne peut pas répéter la même chose et s’attendre à un résultat différent.’’

 

Autant, espérons que ce retour de Kevin sera son ultime comeback! Car, l’habitude, parait-il, est une seconde nature.

 

Moysekou

Guinéefoot©

KUWAIT CITY― Vend. 09 Août 2013―KW

 

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Les plus lus

To Top