Actualités

Blaise Camara parle : « Le département Medias est un service technique » .

Conakry-Resté silencieux , réservé, et très prudent jusque-là, ce depuis la publication du résultat des audits qui agitent la fédération, l’officier media de la Feguifoot, décide enfin de parler.

Mamadouba Blaise Camara sort de son silence dans lé but de couper court aux rumeurs tendancieuses qui voudraient le placarder le rangeant dans un camp certainement à dessein. Il a choisi à cet effet une lettre ouverte pour le faire.

Avec sa plume au vitriol, Blaise se présente en véritable donneur de leçon aux journalistes

Lisez !!!

MONSIEUR LE JOURNALISTE
TROP C’EST TROP

Le département Medias de la FGF est un service technique de la fgf placé sous tutelle du secrétariat général comme tous les autres départements de la fédération guinéenne de football.

« Vous oubliez simplement que notre génération de journalistes professionnels a appris que la base du métier ce sont en priorité “les faits, rien que les faits et toujours les faits”. En réalité vous ne faites plus du tout le même métier puisque, pour vous, les faits sont inconnus. Vous utilisez votre fonction sur Facebook pour créer les faits à votre image, selon votre pensée, votre opinion : c’est tout simplement honteux mais comme vous êtes tous formatés de la même manière, vous n’êtes même plus capables de vous en rendre compte, persuadés que vous êtes tous dans LA vérité, “votre vérité”, celle en laquelle tout le monde doit croire. C’est la pensée unique dont vous êtes incontestablement un faut brillant exemple sur Facebook.

La vérité objective des faits, les bon journalistes guinéens s’en soucient comme d’une guigne. À l’investigation et la confrontation des sources s’est substituée l’idéologie. Bien sûr, un journaliste est avant tout un homme, avec ses opinions propres, mais celles-ci ne doivent en aucun cas travestir la réalité et devenir le prétexte à haranguer les lecteurs contre tel ou tel pestiféré du système. Étouffer la moindre voix des administrateurs officiellement nommés relève de méthodes abjectes et intrinsèquement anti-démocratiques. Où sont donc ces professionnels qui, jadis, pointaient le sort peu enviable de leurs confrères sous le joug de régimes , à droite comme à gauche, et que défendait avec courage le bureau de presse de FGF depuis maintenant cinq ans?

Serait-ce la paresse intellectuelle ou la lâcheté qui cantonnent aujourd’hui ces journalistes à une pensée héritée de fevrier 2017 ou, peut-être, l’appât du gain, puisqu’en critiquant ses confreres et en brossant les autres
dans le sens du poil, on s’assure ses bonnes grâces, c’est-à-dire promotion et voyage ? Étrange, toutefois, de voir inlassablement les mêmes têtes qui s’adonnent au jeu des chaises musicales pour les postes importants à pourvoir dans le milieu !
Notre Digitale est bien tenue …. !!!
Nous ne communiquons pas comme vous , nous sommes un département dans une administration bien structurée .
Attends ton tour …. C’est Dieu qui donne la promotion .

FAIT À CONAKRY LE 04/11/2017
ELHADJ MAMADOUBA BLAISE CAMARA
OFFICIER MEDIAS FGF

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Les plus lus

To Top