Actualités

Blasco : « Je suis victime dune campagne de machination ».

CONAKRY– Depuis une semaine, des informations faisant allusion à un prétendu détournement de près de 30 mille euros cumulativement pour l’organisation des deux dernier matches amicaux par le secrétaire générale de la fédération guinéenne de football polluent l’environnement sportif tant dans la capitale guinéenne que sur le plan international.

C’est pour donc apporter des précisions que le principal accusé Ibrahima Blasco Barry accompagné de quelques membres de la Féguifoot a décidé d’animer une conférence de presse à Conakry ce vendredi 14 avril pour tenter de lever l’équivoque.

« J’ai été accusé gratuitement par l’une des Radios locales, je n’ai pas l’habitude de répondre à ces accusations. Mais je me fais le devoir d’apporter des précisions. Je voudrai dire que les négociations concernant ces deux rencontres amicales ont été faites par l’ensemble des membres de la fédération sous l’ère comité de normalisation. Tous les documents sont là pour les vérifications. Le match amical contre le Gabon au Havre en France a couté 20 mille euros, soit 10 mille euro à payer pour chacune des deux fédérations. Depuis que je suis secrétaire général, je n’ai jamais eu une facture de payement du ministère des sports. À Bruxelles contre le Cameroun, le match a coûté au total 28 mille euro, inclus le droit TV, la sécurité. etc…. C’était même 34 mille euros qui avaient été demandés par les responsables belges. Cette somme a été divisée entre nos deux fédérations. C’est déplorable qu’on s’investisse corps et âme pour la réussite de ces deux matches et qu’après, on m’accuse de voleur. J’ai négocié tant de matches amicaux où la guinée n’a rien payé grâce à mes relations. Et c’est comme ça qu’on me récompense. Je suis victime dune campagne de machination, mais Dieu ne dort jamais. Je sais que je ne suis pas indemne au sortir des dernières élections à la Feguifoot, mais je ne baissera jamais les bras. inch’Allah. » a dit Blasco très effarouché et ulcéré .

Au cours de cette conférence, Blasco a tenu a appelé au téléphone le secrétaire général de la fédération gabonaise de football qui a effectivement confirmé ces informations qu’il a dévoilées à la presse .

« effectivement, je confirme.. La guinée a payé 10 mille euro, tout comme nous. On a tous les documents qui le prouvent » a-t-il dit en substance.

À propos des prétendus 40 mille dollars qu’il aurait reçu pour voter pour Ahmad Ahmad au poste de président de la CAF, Blasco a botté en touche ces accusations qu’il a tantôt banalisé.

« C’est comique cette accusation. J’appelle la justice divine à trancher. C’est ma seule réponse. Est-ce que Ahmad est capable de donné 40 mille dollars à chacune des fédérations pour gagner leurs voix alors qu’il n’était pas encore président de la CAF ? »

Lors de ce déballage, tous les responsables du football guinéen présents au siège de la fédération guinéenne de football ont affirmé leur soutien indéfectible à Ibrahima Blasco Barry qui était annoncé sur une chaise éjectable depuis quelques jours…

Mohamed Lamine Touré

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top