Actualités

CAN 2023 en Guinée : l’assurance Ahmad qui ne rassure pas

Conakry– En visite éclair en Guinée ce mardi 6 novembre 2017, le président de la CAF n’a pas échappé à la lancinante et préoccupante question relative à la position de son institution vis-à-vis des CAN 2019 (Cameroun), 2021 ( Côte d’Ivoire) et 2023, attribuées par son prédécesseur et surtout l’organisation celle confiée à la Guinée.

Le langage menaçant qui était celui de Ahmad Ahmad à sa réélection comme s’il se vengeait des pays qui ont bénéficié de ce sésame précieux pour leur allégeance supposée à son adversaire déchu, est édulcoré par le respect des engagements des cahiers de charges.

Le patron du football continental, visage gris, ton imposant et grave au fur et à mesure qu’il avance dans les explications, a été cependant sans concession sur le respect des cahiers de charge et le droit pour la CAF de déchoir tout contrevenant.

Hôpitaux de haut standing, routes, aéroports, hôtels 5 Etoiles sur tous les sites, terrains et stades de football, Ahmad Ahmad a pris tout son temps pour les énumérer. L’auditoire ou les guinéens tout court de leur côté, se sont faits à cet effet une idée précoce mais très sensée de ce qui peut être le scenario redouté, regrettable de la fin de ce feuilleton à cause de ce qui est fait depuis l’attribution de la compétition traduisant ainsi la volonté des autorités à pouvoir garder la confiance a lui placée par la CAF.

La réalisation de ces infrastructures, rappelées ci-dessus, pendant un temps record pour un pays où le sport semble fortement être le cadet des préoccupations de son Président, est une autre paire de manche qui doit constamment inquiéter ceux qui se battent pour que le projet soit une réalité.

En tout cas, le Malgache Ahmad Ahmad ne pose plus aucun obstacle de procédure, la Guinée a alors son destin en mains.

Lamine Mognouma Cissé

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Les plus lus

To Top