Actualités

COCAN : Du beau monde à la première rencontre , la suite…

Conakry-Ils étaient très nombreux , les membres du comité d’organisation de la CAN 2023, le bureau exécutif et des invités du monde des sports, à être présents à la première réunion du COCAN ce jeudi matin dans un réceptif hôtelier de la capitale.
Sous l’autorité du secrétaire général du ministère des sports, Fodéba Isto Keira , s’est déroulée la cérémonie empreinte de la plus grande solennité.

Le menu principal a été dominé par le discours du président Antonio Souaré et la présentation des membres des différentes commissions constituées . La centaine qui compose ses différentes commissions , à tour de rôle, chacun a dévoilé son visage pour faciliter les prochaines collaborations de travail qui doivent durer des années.

Au présidium , le Président Antonio Souaré était entouré de son vice Président Karfalla KPC Camara et de son secrétaire général, le très dynamique Cheick Dèm. Les silhouettes du premier vice-Président Mathurin Bangoura et de Djalikatou Diallo étaient invisibles . « ils sont en mission » a été annoncé par le présidium de façon lapidaire pour que le menu soit vite évacué .

Antonio va alors s’engager dans une joute oratoire « l’organisation de la CAN est une ouverture pour la Guinée du point de vu infrastructures et équipements. Mais pour cela, il faut être dans le positif, s’organiser, se donner la main , travailler ensemble pour réussir le combat. Il faut savoir copier les autres pour réussir une très bonne organisation… on doit servir le foot et non se servir .Notre mission est de réussir l’organisation de la CAN et nous allons le faire . Nous allons construire des stades à l’intérieur du pays . L’expérience nous enseigne qu’il ne faut pas construire des stades de 50 à 60mille à l’intérieur car leurs entretiens posent problèmes. »

Très à l’aise devant un auditoire qu’il a dompté alors très attentifs, le patron du football guinéen renchérit « J’ai répondu au président de la COSAFA lors d’une rencontre en Afrique du sud en lui disant que la Guinée sera la hauteur de l’organisation de la CAN. La CAN donnera une autre ouverture à notre pays car elle est l’un des plus grands centres d’affaires au monde »

C’est donc parti pour un travail de longue haleine dont le secret de la réussite est la disponibilité des uns et des autres, bref le don de soit. Ce qui est difficile à obtenir avec des membres qui sont des premiers responsables du comité et qui ont des temps très maigres pour autre chose.

Lamine Mognouma Cissé

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Les plus lus

To Top