Interviews

Interview de Michel Dussuyer « …le Niger est en pleine progression depuis 3 à 4 ans… et, cela n’est pas chose aisée. .. »

Le tirage au sort du troisième et dernier tour éliminatoire de la CAN2013 s’est tenu hier à Johannesburg en Afrique du Sud, le pays qui abritera la compétition. La Guinée tombe sur le Niger; une satisfaction pour beaucoup de Guinéens qui pensent que les ménas du Niger sont largement à la portée du syli. A cette occasion, Guinéefoot a joint au téléphone Michel Dussuyer qui se trouve en  Europe.

Le technicien français du syli national dans cet entretien  revient sur ce tirage au sort mais aussi sur sa situation personnelle caractérisée par le non payement de son salaire depuis plus de 7mois.

 

Guinéefoot: Bonsoir Michel Dussuyer, le tirage au sort du troisième et dernier tour éliminatoire s’est tenu hier en Afrique du Sud. La Guinée jouera contre le Niger, quelle est votre première réaction ?

 

Michel Dussuyer : c’est un sentiment très mitigé qui m’anime, sauf que le tirage allait être plus difficile que ça si on tombait sur le Sénégal ou la RDC. Le Niger est en pleine progression depuis 3 à 4 ans . Il a participé à la CAN 2012 en éliminant l’Égypte et l’Afrique du Sud ; cela n’est pas chose aisée. Le fait de jouer le match retour à Niamey ne me convient pas beaucoup; j’aurai préféré jouer le match retour à domicile. On va tout faire pour être en Afrique du Sud, on doit y être car c’est un grand rendez-vous.

 

Guinéefoot: Que dire à ceux qui pensent que c’est un match facile pour la Guinée ?

 

Michel Dussuyer : Non, il n’y a pas de match facile . On a vu l’Egypte éliminée par la Centrafrique. C’est un exemple parmi tant d’autres qui prouve qu’il n’y a pas une petite équipe et qu’il convient à tous de respecter chacun des adversaires. Eliminer l’Egypte et l’Afrique Sud aux éliminatoires de la CAN 2012 ne relève pas du hasard.

 

Guinéefoot : Vous êtes  a-t-on appris , à la recherche de nouveaux talents pour renforcer l’effectif du syli. Est-ce que vous en avez trouvé à ce jour ?

 

Michel Dussuyer :  Actuellement je suis en congé et les joueurs aussi sont en congé. Il y en a qui commencent progressivement avec leurs clubs, quand ils vont commencer les entrainements, je commencerai les démarches.

 

Guinéefoot : Est-ce que toutes les conditions sont réunies chez Dussuyer pour faire ce travail ?

 

Michel Dussuyer : Moi j’ai pas de conditions de travail ici en Europe quand j’ai besoin de me déplacer. Je me gère, je suis autonome ici . Je fais le travail et je suis régulièrement remboursé par la fédération pour les dépenses effectuées.

 

« Maintenant j’alerte les gens pour leur dire qu’attention ça risque de faire beaucoup de temps… »

 

Guinéefoot : Est-ce que l’entraineur a pris contact avec des joueurs qui étaient à Conakry quand on sait l’état d’esprit dans lequel ils ont quitté le pays ?

 

Michel Dussuyer :  Je sais qu’il y a eu de la déception après le match contre l’Egypte qui s’est joué dans un conteste que ce soit avant, pendant et après le match car il s’est produit beaucoup d’évènements contraires. Comme je l’ai dit, il faut effacer ce qui s’est passé, il faut aller de l’avant , prendre nos destins en mains.

 

Guinéefoot : Le ministre des sports ,tout récemment dans les médias, affirmait que le non payement de votre salaire ne peut nullement affecter votre moral. Qu’en dites-vous ?

 

Michel Dussuyer :  Je suis entre les deux. Je suis un travail qui me passionne, c’est ma préoccupation, c’est ça qui me motive. Je sais que souvent en Afrique, il y a des complications; on est payé avec du retard. Maintenant j’alerte les gens pour leurs dire qu’attention ça risque de faire beaucoup de temps. Je ne voudrais pas arriver à me poser des questions. Pour l’instant Je sais que je suis confiant que ma situation sera réglée . Il faudrait pas que je perde confiance.

 

Guinéefoot : Le retour de l’entraineur est prévu pour quand à Conakry ?

 

Michel Dussuyer :  Le 24 juillet

 

Guinéefoot : Merci de nous accorder cet entretien.

 

Propos recueillis par Lamine Mognouma Cissé

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Les plus lus

To Top