Actualités

L’entraineur Koly brise le silence sur sa présence en Corée du sud avec les juniors « C’est Antonio qui m’a envoyé… »

CONAKRY– La mauvaise prestation de l’équipe junior au mondial coréen le mois de juin dernier, reste encore cette pilule amere à avaler pour tous les férus du football guinéen. L’équipe a tout simplement coulé , mettant en cause la qualité des techniciens qui l’ont encadrée.

Présenté comme étant un grand technicien venu apporter sa connaissance aux siens qui y étaient à leurs heures perdues, Koly Koïvogui sort de sa réserve.

« C’est sur les réseaux sociaux que j’avais appris que j’étais l’entraîneur adjoint du Syli U-20. Mais, j’étais pas l’adjoint de Mandjou. L’entraineur adjoint, « s’appelait » , coach Gaucher. Mandjou l’avait lui-même confirmé. Le président Antonio Souaré m’avait sollicité pour aller aider l’équipe en prodiguent des conseils au coach. Il a aussi souhaité que j’y soit pour que je puisse avoir une expérience des grandes compétitions Et c’est ce que j’ai fait. Que les gens le sachent » a-t-il précisé.

Parti en Europe depuis plus de quatre ans, Koly Koivogui poursuit toujours sa formation d’entraineur en France dans le but d’émerger en se taillant une place de choix dans un milieu très concurrentiel.

Alors qu’il lui reste encore une année de formation pour être titulaire de la licence A UEFA, ce qui lui permettra alors, de diriger même des clubs de l’élite en Europe, Koly Koivogui ambitionne déjà occuper le poste de sélectionneur d’une des équipes nationales en Guinée.

« Pour le moment, je n’ai pas fini mes formations à Paris. Donc, je dois me concentrer là-bas. Et après, je pourrais venir entrainer une sélection nationale dans n’importe quelle catégorie en Guinée. C’est un souhait pour toute personne de servir son pays » a dévoilé l’ancien entraineur de l’Atlético coleah

Guinéefoot

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Les plus lus

To Top