Syli

Maïbra et Baissama, des « bannis » du syli, parlent de leurs relations avec Lappé.

CONAKRY– Longtemps absents dans les rangs du Syli national de Guinée, Baissama Sankoh et Ibrahima Sory Conté « Maibra », tous considérés comme des joueurs “bannis” de l’équipe par l’entraineur, signent enfin leurs retours dans le groupe du Syli qui va affronter la Tunisie le samedi 7 octobre prochain.

Après l’entraînement de ce mercredi, le défenseur du SM Caen, Baîssama Sankho et l’attaquant d’Ostende en Belgique, Ibrahima Sory Maïbra, sont revenus sur l’origine de leur mésentente avec le coach Lappé Bangoura.

Baissama Sankoh 

« C’est vrai qu’on est éliminé du mondial 2018, mais il nous faut gagner des matches par ce qu’on doit bien se préparer afin de se qualifier pour la CAN 2019.

C’est vrai qu’il y avait eu un malentendu entre le coach et moi, mais je considère cela comme du passé. Seulement, j’étais apte à jouer et le coach avait décidé de prendre d’autres joueurs, chose qui était difficile à accepter.

Aujourd’hui il m’a sélectionné, je suis content d’être là. C’est l’essentiel »

Ibrahima Sory Conté “Maibra”

« Moi j’aime mon pays, si il arrive que le coach ne m’appelle pas, c’est de son droit.

Maintenant, il faut oublier tout ce qui s’est passé entre nous et se focaliser sur le futur. Il fut un temps, lui et moi n’avions pas parlé.

Je pense qu’il n’y a plus de problèmes entre nous. J’étais dans les courses pour avoir mon passeport Belge, et j’ai demandé d’attendre juste quelques temps.

C’est ce qui expliquait mon absence.. Maintenant, tout ce qui compte, c’est le match du samedi, pour lequel on espère faire un bon résultat ».

A preciser, qu’à l’absence des deux capitaines habituels de l’equipe qui sont fodé camara et Florentin Pogba, Naby Keita, Yattara et Baïssama sont respectivement, 1er , 2ème et 3ème capitaines

Mohamed Lamine Touré

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Les plus lus

To Top