Interviews

Mikailou Sampou, Président du Wakriya: ‘’Nous ne sommes pas prêts à devenir champion’’

Conakry– Le Wakriya AC , club promu en ligue 1 la saison dernière, a terminé le championnat à la deuxième place avec 46 points. Le président du club Dr Mikailou Sampou, se dit très satisfait du résultat de son équipe. Il l’a fait savoir lors d’un entretien accordé à la rédaction de guinéefoot. A lire………

Bonsoir monsieur le président, dites-nous quels sont les sentiments qui vous animent après que votre club ait terminé à la deuxième place du championnat national de ligue 1 cette saison?

C’est un sentiment de satisfaction. Vous savez, nous sommes un club promu. On a quitté la ligue 2 la saison dernière, d’ailleurs de la division nationale en ligue 1, nous sommes venus un peu de façon spéciale. Nous, on s’était fixé pour objectif, le maintien en ligue 1 et si on termine à la deuxième place du championnat derrière le Horoya AC ; franchement on est en train de bâtir un grand club.

 

Alors,  c’est un bilan positif pour vous qui disiez au début du championnat, que vous êtes venus en ligue 1 pour apprendre et chercher le maintien?

Oui, dans l’ensemble, c’est un bilan vraiment positif, parce qu’on visait le maintien et on a eu l’opportunité de gagner grâce à des circonstances favorables.

En coupe nationale, vous avez été éliminés de façon prématurée pendant qu’on s’attendait vous voir en finale pourquoi pas remporter le titre afin de participer aux compétitions africaines?

C’est vrai, les gens parlaient beaucoup plus de ces compétitions africaines. Mais moi, à mon humble avis, nous venons d’arriver chez l’élite, donc nous devons apprendre d’abord. Nous sommes dans une phase d’apprentissage. Vous savez l’année dernière, on est allé jusqu’en demi-finale de la coupe nationale, mais nous avons été éliminés par le Horoya AC. Cette année, nous avons été éliminés très tôt par Alu Star, on ne peut pas être parfait dans tous les domaines sinon on aimerait vraiment aller plus loin notamment aller jouer les demi-finales pourquoi pas la finale, mais c’est déjà beaucoup pour cette saison.

La saison prochaine, ce sera aussi de l’apprentissage en ligue 1?

Comme vous le savez encore une fois , le foot, notamment le championnat, c’est une course de fond et non une course de vitesse. Moi je ne pense pas que nous sommes prêts d’abord à devenir champion de Guinée, donc la saison prochaine nous allons aussi chercher à se maintenir en ligue 1. Mais nous allons essayer de faire mieux que cette saison.

 

Vous dites faire mieux la saison prochaine, alors que vous avez terminé deuxième, ça veut dire alors que vous aller jouer le titre?

C’est vrai que cette année nous avons terminé deuxième, mais on visait les 7 premières places. La saison prochaine, nous voulons vraiment être dans le top 5. Etre classé derrière les grands clubs comme le Horoya AC, l’AS Kaloum et le Hafia FC ça sera pour nous un parcours honorable.

Quand je parle de faire mieux, c’est vraiment de façon globale ce n’est pas seulement la ligue 1. Encore une fois, nous ne sommes vraiment pas prêts à être champion l’an prochain parce que pour moi il ne faut pas être champion une fois et l’année qui suit , qu’on vous retrouve au bas du tableau ou être directement relégué en ligue 2…

On dit souvent qu’on ne change pas une équipe qui gagne. Est-ce que la même équipe sera reconduite pour la saison prochaine?

On ne change pas une équipe qui gagne, c’est vrai, mais cela ne s’applique pas forcément au football, car, quand vous jouez au football, il y a toujours des compartiments à renforcer. Certes nous avons fait un bon parcours, mais nous avons besoin d’améliorer notre effectif, ça, c’est un aspect purement technique. Les techniciens ont déjà commencé à exprimer leurs besoins pour la saison prochaine, donc nous allons essayer de renforcer quelques compartiments de l’équipe mais nous ne ferons pas un changement radical.

La saison prochaine, la ligue guinéenne de football professionnel, envisage de faire jouer tous les matchs du championnat de ligue 1 dans la capitale Conakry à cause dit-elle, du manque  d’infrastructures appropriées à l’intérieur du pays. Est-ce que cela est bien accueilli chez vous, qui avez l’habitude de jouer à Boké devant un grand public?

 

Vous savez, moi-même, je fais partie de la ligue de football professionnel de Guinée, mais c’est un projet. En fait, il y a un projet de 12 pelouses synthétiques donc, nous nous sommes dits, que quand les travaux vont commencer, il faudra quand même jouer le championnat et c’est les stades de Conakry qui sont disponibles. C’est pourquoi nous nous sommes dit que c’est mieux de décider que les matchs soient joués ici à Conakry. Certes ; ça va favoriser les clubs de la capitale c’est clair, ce que nous les clubs de l’Intérieur souhaitons vraiment, c’est de jouer chez nous à domicile car c’est là-bas que nous avons nos supporters et des sponsors prêts à nous accompagner . Plus on joue à domicile, plus nous avons une attraction des populations.

 

Donc, vous voulez dire que cela vous sera préjudiciable?

 

Naturellement, parce que les clubs de Conakry vont jouer à domicile et ils ont leur public ici et nous, c’est sur un terrain neutre. Puisque c’est une phase transitoire, attendons de voir l’applicabilité du projet. En tout cas, nous nous sentons mieux chez nous. A Boké, le Wakrya AC a un grand public, c’est d’ailleurs l’occasion pour moi de remercier tous les supporters du WAC, notamment le préfet de Boké, qui est le premier supporter, la ligue, aussi les encadreurs . je remercie également les joueurs qui ont accepté de mouiller le maillot pour nous …Je remercie également la presse qui ne cesse de s’intéresser à notre club .

 

Merci Dr Sampou d’avoir répondu à nos questions

 

C’est à moi de vous remercier

 

Interview réalisée par BARRY A.O.B

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Les plus lus

To Top