Actualités

Syli : Ces trois règlements de la FIFA qui privent Amadou Diawara de la sélection Italienne.

CONAKRY– Sélectionné à plusieurs reprises avec le Syli national , la pépite guinéenne de Naples , Amadou Diawara a autant tourné le dos à la sélection, arguant toujours vouloir se concentrer à son club.

Récemment, le jeune milieu de terrain de Naples en Italie aurait tenté d’après les médias Allemands, avec des démarches souterraines d’obtenir un passeport italien lui permettant de satisfaire son rêve d’arborer le maillot de la Squadra Azzura.

La difficulté pour l’ancien joueur de Bologne de parvenir à ses fins pourraient être incontestablement les règlements de la Fifa en la matière.
Votre quotidien Guineefoot.info a parcouru pour ce document dont voici quelques règlements qui sont opposable à l’ambition de Amadou Diawara ou du moins pour l’instant.

1- Ses parents ne sont pas des Italiens.

Pour rêver jouer pour une nation, les joueurs prétendant doivent forcément avoir un parent natifs de ce pays. Cela n’est pas le cas pour Amadou Diawara qui a une mère et un père guinéens et qui n’a officiellement aucun parent italien. Il a vécu des misères pendant son enfance dans les rues de Conakry avant de s’envoler il y a quelques années pour atterrir en l’Europe.

2- Amadou Diawara n’est pas né en Italie

La FIFA autorise un joueur à porter les couleurs de son pays natal, s’il l’aspire bien évidemment. Partant de ce règlement, le jeune milieu de 19 ans fait exception puisqu’il est né en Guinée le 17 juillet 1997.

3- Il ne pourrait jouer pour l’Italie qu’à l’âge de 23 ans.

À partir de 18 ans, un joueur qui n’est pas né dans un pays où il habite devrait patienter cinq ans dans le même pays qui l’accueille s’il veut porter le maillot de cette sélection. Ce règlement aussi n’est pas de nature à faciliter la tâche au milieu de terrain de Naples.

Amadou Diawara va t-il donc attendre cinq années pour porter le maillot de l’Italie, alors que la porte du Syli national lui est grandement ouverte ?

Le nouveau président de la Fédération guinéenne de football Antonio Souaré devrait prochainement faire le déplacement en Italie pour tenter de convaincre l’ancien joueur du FC Séquence d’honorer le tricolore guinéen, apprend-on.

La question que l’on se pose est de savoir si le Président du Horoya AC va réussir là où les autres et notamment le sélectionneur Lappé Bangoura ont toujours échoué.

C’est le souhait absolue du public sportif guinéen….

Mohamed Lamine Touré

Tél : +224 622 653 422

1 Comment

1 Comment

  1. Guineen

    03/26/2017 at 3:22 pm

    Il ne faut pas forcer un guineen ne et grandi en guinee de defendre sa patrie. Il faut le laisser trankil. Notre guinee est plus grand ke lui. G v simplement qu’on traite tres bien c ki veulent jour pour nous et les encourager.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Les plus lus

To Top