National

« Ça ne sert à rien de conquérir le titre et aller finir au 1er tour en Ligue des champions ».

Conakry – Le président du Satellite Football Club Almamy Sylla, a lors d’une interview qu’il nous a accordée, dévoilé ses ambitions pour les prochaines années. L’objectif majeur est de construire le club à l’image de l’ASEC d’Abidjan.

Guineefoot : Bonjour Almamy Sylla, vous avez connu et côtoyé Oumar Tourad Bangoura décédé il y-a quelques jours. Quel souvenir vous laisse t-il ?

 

Almamy Sylla : Je n’ai pas connu ou côtoyé Oumar, j’ai élevé Oumar. Pour moi, j’ai perdu un fils, ça nous a fait très très mal. Oumar c’était notre enfant, c’était notre famille. On essaie de se remettre petit à petit quand même.

Guineefoot : Quel est votre bilan depuis que vous avez pris la tête du Satellite ?

Le Satellite FC maintenant est différent de celui d’hier. Avant, le Satellite c’était comme le Horoya, c’était comme l’As Kaloum ou on était à la quête du titre, à la quête de la Ligue des champions. Moi quand j’ai récupéré le Satellite je me suis dit qu’il fallait commencer à bâtir. La saison dernière on a fait ce qu’on voulait. On a placé de bons joueurs dans d’autres clubs. On a deux joueurs qui sont partis en Europe. Vous avez François Kamano qui joue déjà à Bastia, on a Ibrahima Sory Conté qui est en ce moment à Lorient qui normalement au mois de janvier va signer son contrat. C’est donc une bonne saison pour nous parce qu’on place des joueurs chaque année eu sein de l’élite. Je pense que c’est une bonne saison et on espère continuer à former des jeunes joueurs, les placer en Europe et continuer à rester en 1er division.

 

Guineefoot : La conquête du titre est-elle une priorité cette saison pour le Satellite ?

La conquête du titre est très difficile. Ça ne sert à rien de conquérir le titre et aller finir au premier tour en Ligue des champions. Donc, on pensera au titre quand nous serons convaincus qu’on peut aller à la finale de la Ligue des champions. Pour le moment, nous cherchons à être parmi les quatre, cinq premiers et faire du bon jeu et continuer à former nos jeunes joueurs. La moyenne d’âge de l’équipe est de 17-18 ans, donc on est trop jeune encore. Les joueurs qu’on a placés en Europe, s’ils étaient toujours au Satellite on allait penser à la Ligue des champions. Vous avez Ibrahima Sory Conté dans l’axe, vous avez François Kamano en attaque, après Alseny Kourouma qui est à Rennes. Maintenant l’idée c’est de garder ces joueurs un peu plus longtemps, peut-être jusqu’à 19-20 ans, chercher à jouer une ou deux Ligues des champions et après les ventiler en Europe. C’est ça le nouveau projet maintenant.

Guineefoot : Avez –vous un rêve qui vous tient réellement à cœur ?

Moi mon rêve c’est l’ASEC d’Abidjan. Quant j’ai vu l’ASEC d’Abidjan avec leur académie jouer la finale de la Ligue des champions, c’est quelque chose qui m’a marqué. C’est ce que je rêve de faire ; c’est-à-dire prendre de jeunes joueurs et aller jouer la ligue des champions. Cette année, il-y-a quinze(15) joueurs de l’académie qui sont montés. Quant vous voyez leur football, c’est différent. L’idée c’est donc de construire le Satellite comme l’ASEC l’a fait. Je dois avoir deux cent (200) joueurs à mon compte aujourd’hui. Coté stade, on a un terrain à Dubréka, c’est juste l’aménager et en faire un espace de jeu.

 

Guineefoot : Peut-être un dernier mot pour vos supporteurs ?

Le même mot que j’ai à dire c’est de venir supporter le beau football. Ne venez pas supporter des résultats. Nous ne sommes pas une équipe de résultats, nous sommes une équipe qui veut produire du beau jeu. Donc, n’importe quel guinéen qui veut voir du beau jeu venez voir le Satellite Football Club jouer. Merci.

 

Aliou Chérif, Guineefoot© (+224) 623-72-58-57 ou 657-77-10-16

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top