Nouvelle bannière Guinée Games
Syli

CAN 2019 : le Syli, pas toujours rassurant malgré la qualification.

CONAKRY– Dans l’après midi de ce dimanche 18 novembre, l’équipe nationale guinéenne a obtenu son billet de qualification pour la CAN 2019 ce, avant même d’en découdre avec la Côte d’Ivoire dans le choc de l’avant dernière journée de ces éliminatoires.

Tout était pourtant réuni pour conférer à cette confrontation, somme toute la plus importante du groupe, tout le spectacle souhaité. L’ambiance au maximum sous fond de mauvaise organisation dans un écrin explosif à cause du nombre excessif de supporters.

Et pourtant, tout cela avait été annoncé et promis pouvoir se faire à la normale. Pas besoin de s’attarder sur cet autre détail décevant qui intègre désormais le quotidien des organisateurs des matches du Syli national au stade du 28 septembre.

Pour revenir à ce match, malgré la qualification, les dizaines de milliers de supporters, et ces nombreux observateurs qui nourrissent encore des doutes aussi bien sur le potentiel d’un effectif bien étoffé, que sur la capacité de l’entraîneur, s’attendaient d’être rassurés, mais hélas !

Tous les joueurs cadres étaient présents au départ du match : Naby, Diawara, Kamano, Seka et Aly Keita le gardien. Des changements il y en a eu : Simon Falette placé dans l’axe à la place de Conté. Baissama lui aussi a remplacé Sidibé jusque-là discret.

Rien de plus étonnant avec ces choix. A l’attaque, Paul Put lancera deux avant-centres qui ont à peu près les mêmes profiles : Yattara et Sory Kaba. En dépit des choix discutables et de son hésitation à procéder des changements à temps opportun, le technicien belge à apparemment du mal à imposer son style de jeux.

Jeux incohérent, fade et totalement déconstruit faisant donc des individualités la seule éventualité possible pour la victoire.

Paul Put doit encore retravailler son effectif afin de rassurer les plus sceptiques, qui deviennent de plus en plus nombreux, de sa capacité de dompter là où l’unanimité se dégage sur sa suprématie.

Lamine Mognouma Cissé

1 Comment

1 Comment

  1. Alain Loua

    19/11/2018 at 2:37

    Bonjour Guineefoot,

    Pourquoi vous ne posez pas la question au coach quant à sa vision du jeu du syli, ses objectifs futurs.

    Il n’a pas d’excuses si le syli ne fait pas un bon tournoi. Car les ingrédients sont là. Si Michel Dussuey avec eu cet effectif, il ferait des merveilles.

    Merci

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top