Actualités

CHAN 2018 : Mal accueilli à Dakar, Lappé accuse le Sénégal de vouloir déstabiliser la Guinée.

DAKAR– Depuis son arrivée dans la capitale sénégalaise le samedi 12 août dernier, la météo n’affiche pas le beau temps pour la sélection Nationale de Guinée qui éprouve d’énormes  difficultés à acceder au stade de Pikine pour s’entrainer.

Alors qu’il était prévu des séances d’entraînement pour peaufiner les derniers details avant d’affronter les linonceaux du Sénégal ce mardi 15 août pour le dernier tour éliminatoire du CHAN Kenya 2018, le syli n’aura accès finalement à aucun site d’entrainement.

Dégoûté par cette situation, le sélectionneur guinéen Kanfory Lappé Bangoura, accuse les autorités sportives sénégalaises, de vouloir déstabiliser son équipe avant cette manche allée determibante pour la qualification.

« Il était prévu , qu’on s’ entraîne au stade Alassane Djigo de Pikine à 17 heures. On arrive à l’heure précise, on y trouve  un match de Navetane (ndlr : championnat populaire au Sénégal) . Sur place, on a essayé de joindre les dirigeants sénégalais, mais en vain. Je ne sais pas quelle analyse faire de cette situation. Mais je peux dire, que c’est sciemment fait. Il y a une volonté de déstabiliser le groupe. Mais nous nous sommes débrouillés pour s’entraîner grâce aux ressortissants guinéens. Ils ont œuvré pour avoir ce mini-terrain de la Police qui ne répond  malheureusement  pas aux normes.

Ce n’est pas le traitement qu’il faut pour un visiteur de surcroît la Guinée, un pays frère. Ne pas trouver un terrain d’entrainement à Dakar, relève de la mauvaise foi .C’est dommage. » se plaint Lappé Bangoura chez nos confrèsres de Conakrysport.

Autant dire, que psychologiquement, et sur le plan des préparatifs , les locaux guinéens semblent déjà avoir pris un grand retard sur leurs adversaires sénégalais.

Guinéefoot

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top