Nouvelle bannière Guinée Games
African Football
Actualités

Congrès FEGUIFFOT : Antonio survit au dernier coup de sabot des comploteurs !

Ça y est, la messe est dite ! Antonio Souaré est déclaré apte à compétir à sa propre succession à la tête de la Feguifoot.

L’estocade qui a été le courrier de la FIFA, insidieusement extrapolé au motif de nuire à la réputation de l’ancien Président de Ligue-Pro, n’a apparemment pas eu raison de la carrière de dirigeant sportif de ce dernier.

Une carrière, faut-il rappeler, qu’il a exclusivement dédiée à servir le pays en faisant don de soi et de son avoir.

C’est désormais acté. C’est dans les urnes que les membres statutaires feront le choix de celui qui devra présider aux destinées du football Guinéen pendant les 5 prochaines années.

Non pas par des moyens détournés des tartufes qui ont tout essayé, depuis des années, en vain, pour éliminer celui qui est prédestiné à être plébiscité le jour du vote.

Pour revenir à l’essentiel, cette validation de la candidature d’Antonio Souaré, les argumentaires déclinés par la structure qui en a la qualité et les prérogatives requises, pour justifier cette décision majeure, sont édifiants. Mieux, ils ne souffrent d’aucune ambiguïté.

La commission annonce que le règlement par consentement mutuel, conformément à l’article 67 du code d’éthique de la FIFA, clos le dossier.

Le jugement rendu par la commission d’éthique de la FIFA et signé de la présidente de la même commission, Maria Claudia Rojas, en date du 26 février 2021, en fait foi. Conséquence, tout devrait désormais s’arrêter.

En légaliste et républicain, on doit passer à autre chose que de continuer à discréditer l’autorité de la chose jugée, à cause des guerres de chapelles, dommageables et aux conséquences dévastatrices pour le football du pays.

Sadikou

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top
P