Nouvelle bannière Guinée Games
African Football Nouvelle bannière guicopres
CHAN 2023

Élimination prématurée du Syli Local : cet héritage que le CONOR traînera longtemps

BAMAKO- Le rêve Guinéen de câliner le trophée du CHAN 2023 tant sollicité est perdu. Du moins pour le moment. Les Guinéens ont dû renoncer à ce souhait ardent de compter parmi les vainqueurs de cette compétition, après avoir frôlé plusieurs fois au sacre final lors de ces trois dernières éditions des phases finales.

Ce vendredi 2 septembre, à Bamako, loin de sa bonbonnière du stade de GLC de Nongo ou celle du stade du 28 septembre, où, par le passé, ils ont toujours parachévé leur qualification déjà acquise sans coup férir, le capitaine Yakhouba Gnagna Barry et ses coéquipiers n’ont pas fait mieux. Le comité de normalisation de la Féguifoot aussi, ainsi que l’entraîneur Kanfory Lappé Bangoura, qui, à cette occasion, a perdu les secrets pour ses victoires contre un adversaire sénégalais pourtant moins redoutable et qu’il avait toujours éliminé.

Un coup dur pour le football local forcément.

Cela arrive au moment où des clubs, des soutiens de l’ancienne Ligue Guinéenne de Football professionnel, révoquée, réfléchissent sur leur participation au futur championnat national organisé par ce nouveau bureau contesté, composé par les nouvelles autorités de la Fédération.

Mauvaise coïncidence !

Il est sûr, que le CONOR va traîner pendant longtemps ce lourd héritage. Par ailleurs, l’histoire qui est têtue, et qui passent sous silence des prétextes, retiendra que le parcours de la Guinée à ce CHAN, s’est limité au niveau des phases éliminatoires. Une compétition à laquelle le pays s’était pourtant illustré comme étant l’un des grands favoris, aussi bien pour sa régularité que pour son parcours absolumentenviable lors de la dernière édition au Cameroun. Cela sous le règne du CONOR.

GUINEEFOOT.INFO

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top
P