Actualités

Entre Antonio et les clubs de division nationale, c’est une affaire de fausses promesses?

Conakry-Les relations autrefois tout en rose entre les clubs de division nationale et Antonio Souaré seraient aujourd’hui illusoires. Des billets verts distribués à l’occasion de chacune des rencontres, , les unes programmées les autres improvisées, n’ont pu sauver la lueur d’espoir d’une entente durable que chacun des camps s’est engagé à protéger.

D’après nos sources, l’origine de la brouille entre ces deux camps, serait liée au dépôt d’un document contenant des points de revendications au près du comité de normalisation par les contestataires du nouveau statut . Une démarche que le patron de la ligue-pro a considéré comme une haute trahison.

« c’est ce qu’on s’est convenu ?» aurait-t-il asséné au téléphone un des frondeurs avant de le raccrocher au vif.

Quelques heures après , Antonio qui s’était invité médiateur dans la crise qui oppose les clubs de division nationale au comité de normalisation, sous l’effet d’une colère bleue, aurait intimé au bureau exécutif de la ligue-pro de fixer la date du début du championnat.

Hélas ; le football guinéen au gré des intérêts d’une personne ou d’un groupe donné. Alors la promesse qu’il aurait tenue à ces clubs selon laquelle « le championnat ne reprendra que quand leur problème est réglé » mais aussi l’engagement qu’il à pris quelques heures plutôt en conférence presse en se montrant déterminer à organiser concomitamment le championnat de division nationale , ont vite volé en éclat.

Alors bienvenu à un bras de fer entre des amis, d’un côté Antonio et de l’autre, les clubs de division nationale, qui dans un passé pas lointain ont décidé de travailler désormais en symbiose.

Guineefoot.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top