Uncategorized

FIFA Ballon d’Or 2013 : Sacre de Ronaldo, les temps forts du gala

Zürich – Le Ballon d’Or 2013 a donné son verdict final. Cette année, c’est le Portugais Cristiano Ronaldo qui est reparti à la maison avec le trophée de meilleur joueur de la planète.  Présent au siège de la Fifa à Zürich, nous vous faisons revivre en texte et en images certains temps forts de cette cérémonie.

 

 

La FIFA à la défensive

 

En conférence de presse, la FIFA a tout de suite tenté de remettre les choses en place pour barrer la route à toute polémique qui naitrait  après l’annonce du nom du vainqueur du Ballon d’Or 2013. «Nous voulons vous assurer qu’il n’y pas eu changement dans le classement entre le 15 et le 29 novembre (le vote qui était ouvert jusqu’au 15 novembre, a été finalement prolongé jusqu’au 29, ndlr). En plus, celui qui souhaitera savoir qui a voté pour qui, nous sommes à sa disposition pour toute information. L’année dernière, certains joueurs avaient affirmé que leur vote n’a pas été pris en compte pour le joueur qu’ils ont voté. Ce n’est pas vrai », s’est défendu l’officiel de la FIFA.

La première partie de cette déclaration avait tout naturellement pour objectif de rassurer Ribery (assis à gauche de Messi et de Ronaldo écoutant avec attention) et tous les autres qui avaient pensé que ce prolongement réduisait considérablement les chances du Français pour remporter ce trophée tant désiré.  

 

Grosse désillusion pour Ribery

 

Surpris par une troisième place au classement définitif, derrière Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, Frank Ribery très déçu, ne s’est pas arrêté en zone mixte pour se prêter aux questions des journalistes. Dans l’après midi, le Français semblait pourtant avoir un peu d’espoir quand il déclarait en conférence de presse qu’il avait «toutes les chances de remporter le Ballon d’Or » après une saison exceptionnelle avec le Bayern Munich.

Le roi Pelé en larmes

Crée spécialement pour honorer et «réparer une erreur historique », selon le directeur général de l’Equipe, François Morinière, le FIFA Ballon D’or Prix d’Honneur a été attribué au légendaire Pelé. Il avait promis à sa famille qu’il n’allait pas verser des larmes mais le Roi Pelé n’a pas réussi à les retenir. « J’ai gagné tous les trophées possibles sauf celui là. Maintenant, je peux dire que mon palmarès est complet. Quand on jouait, seuls les joueurs évoluant en Europe avec une nationalité européenne pouvaient prétendre à ce trophée », a dit le Grand Pelé, le seul à bénéficier d’un standing ovation de toutes les grandes personnalités du football mondial, réunies au siège de la FIFA.

 

Cristiano Ronaldo, ému

 

Le Brésilien n’a pas été le seul à faire couler des larmes on stage. Choisi comme le meilleur joueur de l’année, le Portugais, Cristiano Ronaldo s’est aussi fondu en larmes en s’adressant à l’audience. Vêtu d’un superbe costume noir, chemise blanche et nœud de papillon noir, le Madrilène a rendu un grand hommage à ses deux concurrents, à sa famille, à ses fans et à la Casa Blanca de Madrid.  

L’autre temps fort de l’événement fut aussi bien évidemment la « selfie » faite par le vainqueur du Ballon d’Or 2013 avec votre envoyé spécial. Un grand moment.

 

Tanou Diallo, envoyé spécial à Zürich

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top