Nouvelle bannière Guinée Games
groupe guicopres
groupe guicopres
Actualités

Guinée-Madagascar : le coaching questionnable de Paul Put

ALEXANDRIE- Pour son entrée en compétition, à la CAN Egypte 2019, le Syli national de Guinée, a concédé le nul (2-2), ce samedi contre le Madagascar, l’un des petits poucets de son groupe.

La logique du papier qui était en faveur des guinéens avant la confrontation, a encore été contredite, sous la direction de Paul Put, comme c’est d’ailleurs la mauvaise habitude ces derniers temps avec la sélection nationale.

La réalité de la rencontre, a fini par déjouer les pronostics et a placé le petit poucet au cœur des inquiétudes des supporters guinéens.

La très modeste et homogène équipe de Madagascar qui a été annoncé perdante, doit, par contre, nourrir d’énormes regrets, à cause de ses multiples occasions qui ont mis en difficulté un adversaire, de gros calibre sur papier, au jeu complètement frivole.

Les prémisses d’un tel désenchantement, pouvaient se lire dans le choix tactique et celui des hommes, décidés par l’entraîneur qui n’affiche pas la grande sérénité dans son travail, et qui par conséquent ne rassure point trop.

A l’entame du match, surtout après le but planté par Sory Kaba à la suite d’un appel parfait sur une passe lumineuse en profondeur de Amadou Diawara, on a eu l’impression d’avoir à faire à une équipe qui s’est remise de ses frasques et incohérences révélées au grand jour, lors de son stage de préparation.

 À mesure que les minutes s’égrenaient, les supporters se sont rendus compte, qu’il n’y a, par contre, pas eu de grands changements.

 Les errements des joueurs à tous les compartiments de jeu et le tâtonnement de l’entraîneur dans son coaching notamment dans le choix des nouveaux entrants, font encore douter les supporters du onze national, quant à un avenir prometteur de leur équipe dans la biennale du football africain.

Aux nombreuses autorités présentes plus en spectatrices encombrantes qu’incitatrices, de rester loin de l’équipe, en vue de garantir à celle-ci toute la sérénité qui lui est indispensable, pour réussir le prochain rendez-vous contre le Nigeria, dans deux jours.

Lamine Mognouma Cissé

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top