Nouvelle bannière Guinée Games
Interviews

Interview : Crise à la Féguifoot, ses ambitions pour le football Guinéen et ses projets.. AKB se livre (Exclusif) !

CONAKRY– L’ancien international Guinéen et candidat malheureux lors de la dernière élection à la FÉGUIFOOT,  s’est dévoilé ce jeudi 07 avril au micro de guinéefoo.info dans un entretien exclusif. Très détendu, avec le sourire habituel,   Abdoul Karim Bangoura , à abordé tous les sujets au cœur de l’actualité du football Guinéen.  De la crise a la FÉGUIFOOT,  à ses projets en passant par ses ambitions pour l’institution nationale  du football, AKB en a évoqué de façon décontractante. 
Lisez plutôt !!!
Guineefoot : Bonjour AKB, tout d’abord, quelle lecture faites-vous de la crise que traverse actuellement la Féguifoot ?
 
 
AKB : Bonjour et merci pour cette occasion que vous m’offrez. Aujourd’hui c’est malheureux que l’histoire m’ait donnée raison. On est content quand on a raison, mais ici j’ai raison et je ne suis pas content.. C’est une suite logique, car si vous revoyez les bandes de ma campagne pour la présidence de la Féguifoot, j’avais dénoncé ce système. Mais aujourd’hui, mon souhait est qu’ils( frondeurs et Salifou Camara)  trouvent vite une issue favorable pour ne pas plonger notre football dans le noir.
Guineefoot : Aujourd’hui AKB veut faire venir à Conakry, Franck Rabio pour une détection réservée exclusivement aux jeunes gardiens de buts Guinéens. Parlez nous de ce projet.
AKB : Oui, vous savez aujourd’hui le grand problème du Syli national, c’est au niveau des gardiens de buts. Si vous prenez le titulaire Naby Yattara, il est toujours sans club (…) Depuis ma génération, on n’a pas eu un bon gardien comme Fodé Laye Camara et Saliou Diallo. Il est très difficile de trouver une vraie concurrence à  ce poste, c’est pourquoi, ma structure et moi, avons pensé à remédier à ce problème pour offrir à tous les jeunes de la Guinée ce stage qui était prévu au mois de mars dernier. Mais, suite à la non réponse au courrier que j’avais adressé aux autorités sportives du pays, le projet a été ramené en septembre prochain. Aussi, par ce que Rabio qui est l’actuel entraineur des gardiens de l’équipe de France prépare activement l’euro 2016. La détection va désormais se tenir en septembre prochain…Inch’Allah. Il y aura près de 100 jeunes âgés de 14 à 18 ans de Conakry et de l’intérieur du pays . Des jeunes qui seront sélectionnés, et les gardiens qui seront retenus à l’issue de cette détection, iront en Europe faire des essais. Et les journalistes aussi, vont bénéficié  de l’expertise de mon ami Franck SIMON qui sera aussi en Guinée pour partager son grande expérience avec vous les journalistes. 
 
 
Guineefoot : C’est bien que vous initier ces détections, mais malheureusement la Guinée est en manque d’infrastructures sportives ?
 
AKB : Je suis tout à fait d’accord avec vous (Rire) ! C’est dommage de n’avoir qu’un seul stade en Guinée (NDLR, 28 septembre) Mois je suis né, grandit dans la capitale et je n’ai joué que dans ce stade .  Jusqu’à présent c’est le seul, c’est malheureux (…). A Kaloum par exemple, il n’ya pas de terrain, car le stade de la mission est devenu presque la propriété privé de l’AS Kaloum. Alors que c’est un bien de tous les fils de Kaloum doivent y accéder facilement . j’apprécie tout de même,  les travaux qui ont été engagés par Boubah Sampil dans ce stade. Faudrait-il qu’il sache que la mission est un bien de l’Etat ? Récemment, J’ai même été alerté par des jeunes de Kaloum, mécontents de cette réalité. Je pense que l’Etat devrait nous construire des stades partout en Guinée, surtout vous savez qu’on a été désigné par la CAF pour organiser la CAN 2023, mais jusqu’à présent, rien a démarré (…) Et le stade de Nongo n’est toujours pas opérationnel.
 
 
Guineefoot : Aujourd’hui, AKB n’envisage-il pas  mettre en place une académie de football, comme le fait Titi Camara ?
 
AKB : Vous savez, les projets ne fissent pas avec moi. Mais il faut avoir des moyens de votre politique. Et même si vous avez les moyens, si vous n’êtes pas accompagnés  par des professionnels vous n’y arriverait jamais ! Aujourd’hui, bien sûr que je n’exclus pas d’ouvrir une académie, mais avec le temps, une bonne politique et les moyens, rien n’est impossible.
 
 
Guineefoot : Le jeune Amara Keita doit faire un essai à Lyon grâce à votre structure AKBETTY- SPORTS que vous pprésidé. Pourquoi le choix porté sur ce  défenseur de 17 ans ?
 
 
AKB : Vous savez, à chaque fois nous organisons des détections en Guinée ici pour dénicher des talents. Donc, ce jeune latéral  gauche est un excellent joueur qui nous a tous convaincu. Et aujourd’hui c’est grâce à son talent qu’il est en France pour cet essai avec Lyon. Vu tout ce que ce petit nous a montré en informel et au Santoba FC, il pourra surement devenir le prochain Evra du Syli national, s’il continue sur sa bonne lancée. Notre objectif, est toujours de faire rayonner les talents cachés guinéens un peu partout à travers le monde.. 
 
 
Entretient réalisé par Mohamed Lamine TOURE 
Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top