Nouvelle bannière Guinée Games
Interviews

Interview : le Syli, sa probable sélection, ses objectifs avec Dijon.. Jules Keita parle (exclusif).

DIJON– Il est l’un des rares guinéens les plus en vue en ce début de saison dans les championnats européens.

Jules Keita qui prête ses services au club Dijon FC en première division Française, affiche des statistiques assez convaincantes.

Pour sa première dans l’élite, le jeune attaquant guinéen de 20 ans affiche un bilan de sept matchs joués dont une titularisation, et 2 buts inscrits en 216 minutes jouées au total sous les couleurs Dijonnaises.

Une réussite qui devrait l’amener en sélection nationale, l’un des rêves d’enfance de Jules qui n’est pas loin de se réaliser.

Ce jeudi 27 septembre, l’ancien international cadet guinéen a accordé une interview exclusive à Guineefoot.info.

Dans ces échanges, Jules Keita nous raconte l’évolution de son intégration à Dijon, ses objectifs de la saison, mais surtout son rêve de jouer pour le Syli.

Bonsoir Jules, comment te sent-tu au sein du groupe Dijonnais ?

Jules Keita : Je me sens bien. Avec Dijon, on a bien entamé la saison. Dieu merci. Meme si je suis sur le banc, mais à chaque fois que le coach me donne une occasion, j’essaye de la saisir au mieux.

Je me donne à fond, pour faire savoir au cocah que je mérite la titularisation. Aux entraînements, je travaille de plus. Même si j’ai 5 ou 10 minutes à jouer dans les matchs, je donne toujours le meilleur de moi-même et je veux être décisif.

Tes performance actuelles avec Dijon t’ouvrent les portes de la sélection nationale. Tu pense vraiment à ça ?

Jules Keita : (rires) C’est le rêve de tout joueur de porter les couleures nationales. Si une sélection arrive, je me sent prêt. Même si le sélectionneur me convoque aujourd’hui, je peux aller jouer en équipe nationale.

Mon père [paix à son âme], a joué pour la Guinée et je veux aussi jouer là-bas pour honorer sa mémoire et représenter dignement mon pays.

Des observateurs estiment cependant que Jules est encore jeune pour la sélection ?

Jules Keita : Non. Vous savez quand vous venez de commencer le championnat, le haut niveau, les gens pensent que vous n’êtes pas prêt physiquement, mentalement. Ils ont parfois raison de douter surtout quand vous êtes un débutant. Mais moi je me dis c’est bien possible avec une bonne mentalité.

On a vu des jeunes de 17,18, et 19 ans être convoqués en équipe nationale. Et ils prouvent après. Donc c’est bien possible de faire des résultats avec les jeunes. L’adaptation en équipe nationale, je pense que ça ne sera pas un problème pour moi. Avec les grands frères Naby Déco et François Kamano.

C’est quoi l’objectif de Jules cette saison avec Dijon ?

Jules Keita : Écoutez. C’est ma toute première année dans le haut niveau. Je cherche d’abord à mieux m’adapter et m’intégrer en championnat avec mon club. Ensuite viendra l’année de confirmation. Mais cette année-là, c’est un apprentissage pour moi surtout que je suis encore jeune.

J’ai besoin d’acquérir beaucoup d’expériences. Il ne faut pas se presser. Je veux être comme mon idole Neymar. Voilà un joueur que j’admire beaucoup. Et j’espère que je serai comme lui un jour.

La liste du Syli sort le mardi 2 octobre, tu t’attends à voir ton nom ?

Jules Keita : J’espère. j’espère, bien-sûr. S’il plaît à Dieu tôt ou tard je serai appelé en sélection. Mais le plus important pour moi, c’est que je dois d’abord continuer à bosser avec Dijon. On n’a un match samedi contre Strasbourg, je me concentre sur ce match.

Et après on verra la suite. Je sais que si je continue à marquer des buts avec Dijon, le sélectionneur aura un œil sur moi. Il m’apellera un jour en équipe nationale. Maintenant s’il ne m’appelle pas aussi contre le Rwanda, ce n’est pas la fin du monde.

Il y a d’autres matchs et surtout la CAN 2019 au Cameroun, si on se qualifie. Je vais continuer à travailler pour être de la partie. Et je prie Dieu qu’on se qualifie.

Interview réalisée par Mohamed Lamine Touré

Tél (+224) : 622 653 422

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top