Nouvelle bannière Guinée Games
Edito

KPC à la tête de la LGFP : Bientôt la fin de la saison, les promesses se font toujours attendre.

CONAKRY– Il a voulu faire de la démarcation, marquer la différence avec l’ancienne équipe dirigeante de la ligue-Pro, en annonçant un cocktail de mesures et de promesses attrayantes, tel un révolutionnaire, mais il faut encore se nourrir de patience pour les voir se réaliser.

Karfala Personne Camara, c’est bien lui, cet autre grand mécène du football, qui a ainsi voulu marquer son immersion dans un monde qui ne lui est pas familier, mais dans le quel, il veut se frayer du chemin, en s’attirant les bons regards, surtout celui qui lui permet d’avoir des marchés, peu importe leurs exécutions, en l’occurrence le Président de la République.

C’est bien lui aussi, au nom du titulaire de Sekhoutoureya, qui a promis des gazons synthétiques sur certains terrains de l’intérieur du pays. KPC, faut-il nécessairement le rappeler, a rassuré avoir les moyens de ses ambitions, mais hélas !!!

Depuis cette annonce, le public sportif guinéen continue d’en rêver. Les missions ponctuelles déployées sur les sites des terrains qui doivent recevoir ces gazons renforcent ce rêve.

Et pourtant, c’est bien pour cette raison, que les matches des clubs de ligue1, ont été tous délocalisés à Conakry.

Ces clubs sont à cet effet réduits à la misère à cause de nouvelles poches de dépenses créés, liées notamment à l’hébergement et au transport urbain pour rejoindre le terrains d’entraînement.

Dans l’attente de la réalisation de cette ambition du grand mécène qui veut s’imposer et se faire remarquer sur une arène où l’on peut se créer une nouvelle notoriété, KPC est titillé ailleurs par les clubs de ligue1et 2, qui lui réclament leurs subventions.

Ces clubs de ligue 1, à quatre journée de la fin du championnat, les clubs n’ont reçu que 40% du montant qui leur est dû et ceux de la ligue2, triment et s’impatientent à voir leurs comptes enregistrer les premiers radis de cette subvention.

Le Président de la ligue-pro, c’est le siège renouveau, une équipe de gestion bien équipée, c’est aussi des acteurs nécessiteux. Quel paradoxe !!!

Dossier à suivre !!!

Mosaïqueguinée.com

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top