Nouvelle bannière Guinée Games
Syli

La Guinée douche le Maroc et se qualifie

EL-JADIDA ─Défaits (0-1) il y a quinze jours à Conakry, les Lionceaux marocains gardaient toutefois leurs chances en vue de la qualification, estimant que leur adversaire du jour, le Syli de Guinée, était dans leurs cordes. Mais, pour se qualifier, ils devaient remonter leur handicap d’un but et battre les Guinéens avec deux buts d’écart au match-retour.

 

Quant au coach Hamidou du Syli cadets de Guinée, il a profité des deux dernières semaines pour redonner confiance aux siens et régler leur souci de repli défensif et de finition.

 

Sachant que ses poulains sont techniques mais très malhabiles devant la cage adverse, il fallait tout faire pour ouvrir le score, car cela compliquerait sérieusement la tâche aux Marocains. Chose qu’ils réussiront avant la demi-heure, obligeant les Lionceaux marocains à inscrire trois buts sans encaisser, s’ils ambitionnaient de disputer le dernier rempart éliminatoire avant la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2015) qui se jouera au Niger.

 

Les Marocains relèveront une partie de leur défi en égalisant après le retour des vestiaires (57″, Bustan). Mais les Guinéens, déterminés à produire un match plein dans l’engagement et l’effort, scelleront la victoire dans les arrêts du jeu (90″, Naby Bangoura). Score final: 2-1 pour les Guinéens.

 

Les cadets guinéens cueillent ainsi leur billet pour la dernière phase de qualification, qui les opposera aux Éperviers du Togo, tombeurs des Lionceaux du Sénégal. À noter que cette dernière confrontation Togo-Sénégal a surtout été marquée par des fraudes – extravagantes – sur les âges des joueurs des deux sélections. La Confédération africaine de football (CAF) avait décidé de recaler 38 joueurs (23 chez Lionceaux du Sénégal et 15 Togolais) après avoir recouru à des tests IRM (imagerie à résonance magnétique).

 

Bon vent au Syli.

 

Moysekou, Guinéefoot©

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top