Interviews

Lappé se plaint « On n’a pas eu le temps de préparation qu’il fallait »

Casablanca– Pour sa deuxième sortie au championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018), le Syli national local de Guinée a perdu (1-3) devant son homologue Marocain au complexe Mohamed V de Casablanca ce mercredi.

Pointé du doigt par bons nombres d’observateurs sur ses choix tactiques et des supporters guinéens qui demandent son départ, le sélectionneur guinéen Kanfory Lappé Bangoura est apparut abattu en conférence de presse d’après-match.

Cependant, l’entraîneur national annonce qu’il ne démissionnera pas de son poste..

« On avait bien entamé le match. Sur le plan tactique, les deux équipes étaient sur place. Nous avons réussit à contrecarrer le Maroc pendant les 20 premières minutes.

Je pense que c’est en deuxième mi-temps qu’il y a eu une désorganisation totale dans le jeu. C’est le deuxième but qu’on a encaissé suite à cette erreur de GAL qui nous a déstabilisé. On a chuté sur le plan psychologique.

Ensuite, on a baissé en intensité. Cela ne veut pas dire qu’on a pas travailler la défense après le match face au Soudan.

Quand tu fais un travail, et que tu ne fais pas de résultat, c’est toujours décevant. Si le Maroc a eu 18 mois de préparation, nous on a eu que deux semaines.

Je n’ai pas eu le temps de préparation qu’il fallait. Mais, j’assume les défaites et mes choix » s’est plait Lappé Bangoura.

Demi-finaliste de la dernière édition du CHAN au Rwanda en 2016, la Guinée qui a encaissée 5 buts en deux matches (0 point) est plus proche de l’élimination dés le premier tour cette année.

Mohamed Lamine Touré, depuis Casablanca

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top