Nouvelle bannière Guinée Games
Interviews

Retour de Kévin au Syli : la métamorphose du joueur, une aubaine pour l’équipe.

NOUAKCHOTT- Depuis près de deux ans, Kevin constan n’avait plus arboré la tunique tricolore guinéenne.

Pas par ce qu’il n’était pas appelé par les entraîneurs au contrôle de l’équipe depuis ce temps, c’est par ce que le joueur a toujours décliné la sélection.

Pire, les raisons pour la plus part, n’en valaient pas et parfois même il ne s’encombrait pas d’arguments pour justifier son absence.

Malgré ses qualités avérées à l’époque de bon joueur, les supporters en avaient marre en exprimant leur lassitude face à ce désistement en répétition.

Avec l’arrivé du nouvel entraîneur, Kevin est de nouveau convoqué. Le joueur en souffrance au FC Sion pour une des rares fois, répond favorablement à la convocation. Il dit venir en sélection pour ne plus repartir.

Sans ambages, dans un entretien qu’il nous a accordé, Kevin Constant est on n’en peut plus clair.

« j’avais entamé des discussions préalables avec l’ancien sélectionneur. J’avais plusieurs fois répondu à ses appels.

Le nouveau m’a aussi contracté, j’ai donné mon accord pour pouvoir revêtir le maillot de l’équipe nationale et je continuerais à revêtir ce maillot jusqu’à la fin de ma carrière »

Le discours du milieu de terrain guinéen est tout autre et augure bien d’espoir . Son intégration, ses relations avec ses coéquipiers rament avec le nouvel engagement qu’il a pris en faveur de la sélection.

La vrai métamorphose ?

La question à tout son pesant d’or, parlant bien évidemment de Kevin qui avait par le passé une attitude trop renfermée vis-à-vis de ses coéquipiers en équipe nationale.

Souvent seul, Kevin dans les temps, avait moins de contacts en sélection, un véritable loup solitaire à l’époque le qualifiait-t-on.

Aujourd’hui, le joueur évoluant en Suisse se frotte contre tous, avec des petites blagues et des humours le tout dans la bonne humeur, caractéristiques de la métamorphose de l’homme.

Certains expliquent ce changement chez le joueur, par sa sagesse et les discours rassurants qui lui ont été tenus par le nouvel entraîneur et la fédération à travers Amadou Diabi le vice-président.

D’autre plus critiques, évoquent la situation difficile qu’il traverse dans son club.
Pour ceux-ci, la sélection devrait alors être pour lui un tremplin.

Dans tous les cas, ce retour de Kevin, joueur d’expérience, avec une attitude de leader, sera une aubaine pour l’équipe nationale à la recherche d’une gloire hypothéquée par ses mauvais résultats en répétition dans différentes compétitions.

Depuis Nouakchott,
Lamine Mognouma Cissé

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top