Nouvelle bannière Guinée Games
CAN

Le Syli National de Guinée une 2ème période méconnaissable

L’image de la souffrance d’Abdoulaye Cissé qui se tord de douleur après un coup de pied reçu à la poitrine dans les toutes dernières secondes (93 ème), résume à elle seule, l’engagement et la domination Malienne sur toute la 2nd période face à un Syli National qui aura été l’ombre d’elle-même ! Un non match général !

Mais il était écrit que cette 30ème édition de la CAN ne ressemblera pas aux précédentes, la Guinée et le Mali s’en remettrons au tirage au sort.

Le Match 

Sur une pelouse pas forcément en bon état sur laquelle les passes au sol étaient impossibles et trahissaient les initiatives par des trous dans le terrain. Un grand désavantage aux équipes joueuses comme la Guinée et favorisaient le jeu long, aux gabarits et puissances des Maliens.

Après un début équilibré et indécise, le Mali multipliait les fautes et Tamboura n’était pas loin d’être avertit et sur un centre fort d’Ibrahima Traoré (13ème), Salif Coulibaly repousse la tentative de la tête mais aussi du bras et l’arbitre central désigne le point du penalty pour la Guinée et Kevin Constant tente et réussi une belle panenka qui fait mouche en plein milieu du but (15ème). La Guinée était donc virtuellement qualifiée à ce moment là !

Le seul coup de pied arrêté du Syli en seconde période n’a été obtenu qu’à la 88ème minute

En obtenant une balle de KO ! Mohamed Yattara est déséquilibré à gauche de la surface à près de 25 mètres. La frappe de Seydouba Soumah est repoussée par le mur opaque Malien.

 Le cauchemar de Issiaga Sylla…!

Dans la minute suivante, le Syli nationale encore dans l’éphorie de l’ouverture du score concède un penalty pour le Mali ! Sur la droite de la surface, Modibo Maïga fait la différence face à Issiaga Sylla à reculons et tente également un centre fort. C’est repoussé par les bras de Fodé Camara qui semblait vouloir éviter le ballon. Pas d’hésitation de la part de l’arbitre et Seydou Keita manque sa tentative (18ème)! Il a complètement manqué sa frappe, trop centrée, sur laquelle Naby Yattara s’est bien couché. Issiaga Sylla qui cherche toujours un match référence avec le syli aura vécu un match difficile ou il aurait été sage d’écourter sa souffrance et de le remplacer ! A la 35ème minute, Kévin Constant, récupéré le ballon aux abords de la surface suite à une grossière erreur de Molla Wague qui tentait de le dribler et le milieu Guinéen tergiversait à centrer pour Traoré idéalement placé au point de penalty. Sans dominer et sans démériter, le Syli National regagne les vestiaires avec une avance d’un but et on se dit que le meilleur reste à venir pour la Guinée, car le Syli affectionne le jeu ouvert et le Mali n’aura pas le choix que d’attaquer !

La Guinée cueillit à froid dès la reprise et un non match s’en suit toute la 2ème mi-temps !

Dès la 47ème minute le Mali remet les compteurs à zéro par l’intermédiaire de Modibo Maïga qui avait fait énormément souffrir Issiaga Sylla ! Positionné sur le côté gauche par Kasperzack, Maiga marque sur une tête plongeante de près, servi sur un débordement côté gauche (encore Sylla) de la défense Guinéenne par Abdoulaye Diaby. Modibo Maïga est complètement seul au deuxième poteau pour reprendre le centre de la tête et égaliser et ainsi relancer la course à la qualification dans le match ! Cette égalisation méritée du Mali désorganise le syli qui ne réussira jamais en s’en relever. Passes approximatives, mauvais contrôle, absence aux duels, multiplications des fautes ; toute la panoplie d’une équipe dépassée était étalée au grand jour !

C’est en toute logique que Michel décide enfin de sortir Issiaga Sylla avertit et qui n’aurait été expulsé avant la fin du match, tant il avait perdu la confiance et de l’allant dans ce match avant de céder sa place à Djibril Tamsir PAYE pour contenir le jeu long Malien qui a obligé le syli à rester dans sa moitié de terrain.

guinee mali2

Comme une symbole, Traoré sort blessé !

Les minutes défilent et le Syli n’a pas réussi à s’approcher de la surface Malienne et comme un symbole, Ibrahima Traoré touché à la cheville est remplacé par Seydouba Soumah. Le capitaine Guinéen qui ne s’était jamais remis d’un coup reçu à la cheville abandonne ses partenaires au mauvais moment, car le syli en mauvaise posture est sur le fil du rasoir.

L’entrée en jeu ou le remplacement de Kévin Constant qui marchait déjà depuis longtemps par Abdul Razzagui Camara n’y changera pas grand-chose malgré un semblant de sursaut d’orgueil dans les dernières minutes avec une belle incursion et passe de Soumah pour Mohamed Yattara qui a été inexistant pour pour un match d’un tel enjeu !

Le dernier coup franc obtenu par le syli aurait été une délivrance pour la Guinée, mais malgré cela le tir de Seydouba Soumah à été repoussé par le mur opaque de la défense Malienne et la suite du match se jouera dans un bocal ce jeudi à 15h GMT !!

S’il fallait noter les joueurs Guinéens, rare sont ceux qui pourrait avoir la moyenne y compris Miche Dussuyer

Espérons un heureux dénouement pour le Syli National de Guinée afin de retrouver le Ghana dimanche et d’accompagner la Côte d’Ivoire vainqueur du Cameroun (éliminé) 1-0 grâce à une réalisation de Max Alain Gradel !

  

Guineefoot

Alhassane SAMPOU

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top