Nouvelle bannière Guinée Games
groupe guicopres
Interviews

Ligue 1/Hafia-SOAR, 2 clubs malades : Baruxakus se dit à 150%, Moukania promet (conférence)

CONAKRY– Ils sont tous les deux à la recherche de leur première victoire de la saison.

Tous deux auteurs de mauvais départ, le Hafia (4 nuls en 4 matches, 10e, 4 points) et l’académie SOAR, ex CO de Coyah (3 défaites, 1 nul, 12e au tableau) s’affrontent ce jeudi au compte des matches de la 5e journée du championnat guinéen de Ligue 1-pro.

Forcément, une réaction est donc attendue de part et d’autre, surtout côté Hafia, où l’entraîneur guinéen Pascal Baruxakus serait sur une chaise éjectable après cette mauvaise entame du triple champion d’Afrique en titre.

Avant cette confrontation entre ces deux malades du championnat, les deux entraîneurs, étaient face à la presse ce mercredi au siège du Hafia, à Lambangni, à Conakry. L’occasion pour eux, tous conscients de l’enjeu de ce match, de donner les dernières informations des deux clubs, et surtout d’afficher leurs ambitions.

Pascal Baruxakus, coach du Hafia

« On a préparé ce match dans un bon état d’esprit. Certes on est en manque de résultats, mais on se donnera à fond. La chance qu’on a, c’est qu’il n’y a pas eu beaucoup de temps entre le match contre l’ASK et celui qui arrive contre SOAR. Après chaque match, on voit ce qui a marché ou pas. On a enchaîné des nuls, désormais on doit être fort dans la tête. Aujourd’hui, j’espère que ça ira. Si on regarde les marches du Hafia, on avait du mal à rentrer dans les matches. On a mis un système en place.

On cherche des solutions. On a été en manque d’efficacité contre l’ASK, on a subi. Je suis conscient de ce que traverse le Hafia. Limogé ? Je ne sais pas. Il faut accepter quand tu n’a pas de résultats. J’assume entièrement, devant tout le monde. Il y a toujours des moment difficile dans la vie, mais on doit pas baisser les bras. Je vais continuer à travailler. SOAR viendra chercher aussi la victoire. On doit pouvoir tout donner demain. Mes joueurs sont bien conscients. Que le meilleur gagne. Ce match se jouera mentalement, celui qui aura 150%, va le gagner.

Cheik Ahmed Kaloko Moukania, coach SOAR


« C’est vrai que SOAR a mal démarré le championnat, on est bien conscient de cette réalité. Ce sera un match difficile, le Hafia est un candidat au titre, et nous, nous cherchons le maintien. On jouera notre chance. On ne craint pas le Hafia, malgré qu’il soit bon et fort, je viens d’arriver au sein de cette équipe, je n’ai pas encore une main mise sur mon équipe. On n’a pas besoin de motiver mes joueurs contre Hafia.

Ils sont tous déjà motivés, et on ira chercher la victoire. J’ai pris cette équipe en cours, il y avait un problème d’égo dans l’équipe. Ce n’est pas moi qui était là au départ, il y a eu un changement d’entraîneur. Mais aujourd’hui tout est réglé. Nous savons que ce sera un match assez difficile contre le Hafia. On est en très mauvaise posture. La pression est donc sur nous, pas sur notre adversaire. On a le soutien de notre président et de tout le monde, donc on ira chercher les trois points.

Ce match se disputera ce jeudi 26 décembre au stade Général Lansana conté de Nongo, à 16h.

Mohamed Lamine Touré

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top
P