National

Ligue 1 : La décision des clubs de l’intérieur à partir de la saison 2019.

CONAKRY– En début de saison, les clubs de ligue 1 ont été contraint par la ligue-pro de jouer exclusivement le championnat cette année à Conakry.

La Ligue Guinéenne de Football Professionnel avait alors justifié cette délocalisation par la mise en place des gazons synthétiques à l’intérieur du pays.

L’instance avait convaincu les clubs de l’intérieur, qu’ils pourraient recevoir les matches retour à domicile sur des terrains gazonnés.

Mais cela n’a été qu’une promesse en l’air puisque le championnat tire vers sa fin et les clubs de ligue 1 ne peuvent toujours pas recevoir à l’intérieur du pays.

A partir de la saison 2018-2019, des clubs venant de l’intérieur menacent de se retirer du championnat s’ils ne reçoivent pas leurs matches à domicile.

« On savait que cela n’allait pas être effectif mais on s’est juste plié à cette décision. Maintenant que c’est une fausse promesse, on jouera la saison prochaine sur nos propres terrains.

Sinon on va se retirer tout simplement du championnat. Regardez au niveau du classement, ce sont les clubs de l’intérieur du pays qui souffrent énormément. Cela est inadmissible » regrette un responsable de club.

Hébergement, entraînements…2018 a été dur..

Pour s’entraîner à Conakry, des clubs se sont vu obligés de mettre la main à la poche parfois. Quant à l’hébergement, certains accusent la ligue-pro.

« On nous avait dit qu’on allait bien être loger avec toutes les commodités. Mais c’est vraiment de la poudre aux yeux. Il a fallu que notre président s’emploie pour nous trouver un logement décent.

Chez nous, on était bien logé là-bas, on s’entraînait à l’heure voulu et on avait la fraîcheur de nos supporters.

Pour s’entraîner ici, on nous exige parfois de l’argent par séance. Deux clubs se partagent un méme terrain, et parfois l’adversaire découvre votre schéma tactique.

Il y a des clubs qui s’entraînent à 14h sous le soleil. Comment voulez que ces équipes fassent de bons résultats.. C’est impossible dans ces conditions » poursuit cet autre dirigeant.

Il faut rapeller que cette délocalisation des matches à Conakry était une manière selon la LGFP, de donner une meilleure visibilité au championnat guinéen afin d’attirer des sponsors.

Sur les 12 gazons synthétiques promis par la ligue-pro, seul Kankan dispose de son terrain où les travaux ont été accélérer pour les festivités de la célébration de l’An 59 de l’indépendance de la Guinée.

Mohamed Lamine Touré

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top