Nouvelle bannière Guinée Games
African Football
National

Mathurin sur Gnagna : « En club ou au Syli, aucun de ses passeports n’est valable pour l’instant »

CONAKRY- Il y a quelques jours, le Horoya AC annonçait l’arrivée dans ses rangs de Yagouba Gnagna Barry pour un prêt d’un an, renouvelable. Le joueur buteur et grand espoir du foot local quittait donc son club, le Santoba FC. Sauf que le président de la Ligue Guinéenne de Football professionnel vient de faire des révélations accablantes au sujet du jeune buteur guinéen.

Selon le Général Mathurin Bangoura, Yagouba Gnagna Barry n’a toujours pas réglé son problème de passeport. Cette histoire date d’il y a longtemps, lorsque des sources avaient révélé que Gnagna Barry disposait de 2 passeports avec 2 dates différentes (l’an 2000 et 1998). Alors que des démarches étaient en cours pour trouver un nouveau document au jeune talent guinéen, le joueur a rejoint le Horoya AC.

« Le problème de Gnagna n’est pas encore réglé. Il y a beaucoup de personne qui m’ont contacté pour que je puisse aider Gnagan à avoir un vrai passeport. Et je l’ai fait dans le cadre purement social. J’ai voulu savoir ce qui s’est passé dans le dossier Gnagna. Son manager d’alors, un certains Youla, nous l’avons rencontré, avec les parents du joueur. Je ne peux pas trouver un talent comme celui de Gnagna et que ce jeune se promène dans les quartiers, et qu’il ne puisse pas jouer pour notre équipe nationale.

Qu’on le veuille ou pas, avec tous le respect que j’ai pour les footballeurs du championnat guinéen, Gnagna est l’un des meilleurs attaquants, je peux le comparer à n’importe quel attaquant du Syli. Donc, il fallait que je m’implique pour aider un fils. Son agent Youla dit qu’il a tenté de l’envoyer à l’étranger, mais que Gnagna avait 2 passeports.

J’ai dit qu’il fallait qu’on retourne voir les documents, pour qu’on puisse faire un nouveau passeport. Avec la vraie date de naissance. Il avait un passeport de 1998, et un de 2000. Celui de 1998 a été écrasé pour faire le passeport de l’an 2000. Mais, il ne peut pas jouer avec ce passeport. J’ai pris Gnagna, nous sommes allés à la police où les passeports ont été établis. J’ai exposé le problème, et j’ai dit au Directeur de m’aider pour qu’on règle la situation de Gnagna. J’ai payé de l’argent, on a vérifié dans le système d’enregistrement des passeports, pour savoir quel est le passeport qui est enregistré. Très malheureusement, aucun des 2 passeports de Gnagna n’était enregistré. Je dis bien, aucun. Quiconque vous dit que Gnagna a son vrai passeport qui lui permettra de jouer pour notre équipe Nationale, ou pour le club dans lequel il est parti (Horoya), il vous aurait menti. » révèle-t-il ce dimanche dans Foot Express sur Espace FM.

Mathurin persiste et signe, Gnagna ne peut toujours pas disputer une coupe continentale avec ni un club, encore moins avec l’équipe Nationale. Selon le président de la LGFP, la seule personne que pourrait résoudre ce problème, demeure le président de la République.

« Le problème du petit est en instance et je suis allé jusqu’à la présidence de la République. Aujourd’hui, aucun service à la police ne marche pour lui faire un passeport. A cause de la Maladie. Le directeur m’a dit que pour le moment, ce n’est pas possible de trouver ce document pour Gnagna. On m’a dit que la seule personne capable de régler le problème, c’est le président de la république. On n’était pas dans les démarches, et j’apprends qu’il a signé au Horoya. Je lui ai dit, Gnagna, je veux que tu joues pour mon club, mais ce n’est pas une condition pour son passeport » conclu le premier responsable de la LGFP.

Propos transcrits par MLAMINE TOURE

1 Comment

1 Comment

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top
P