National

Mohamed Lamine Nabé, Président du CONOR « ces nouveaux statuts passeront avec une écrasante majorité » (interview )

Conakry– Installé il y a plus de quatre mois à la suite d’une crise qui a secoué la fédération Guinéenne de football entraînant le départ de l’ancien président Salifou Camara Super V, le comité de normalisation fera face ce mercredi , à son premier défi, celui qui consiste à faire passer les nouveaux textes  de la feguifoot.

À quelques heures de cet événement qui devrait favoriser ce vote, Mohamed Lamine Nabé le président de cette structure transitoire, a accordé un entretien exclusif à notre rédaction.

Des mois après son intronisation , ce chauvin passionné du football, toujours souriant , se veut rassurant et imperturbable face l’évolution de la situation marquée par la lettre de la FIFA adressée à son association nationale .

Lisez !!!

Guineefoot : Monsieur Mohamed Lamine Nabé bonsoir.

Mohamed lamine Nabé : Bonsoir M. Touré

GF : Dites nous , comment le comité de normalisation prépare cette Assemblée Générale extraordinaire pour l’adoption de ces statuts.

Écoutez, je pense déjà que tout est bien préparé pour que cette Assemblée se passe dans de bonnes conditions. Ce mercredi sera sans nul doute une journée qui sera inscrite à jamais dans les anales du football Guinéen. J’exhorterai donc tous les membres statutaires d’avaliser ces nouvelles propositions puisqu’elles nous permettront d’être au même diapason que les autres fédérations dans la gestion de notre football. Pour le moment, nous n’avons élaboré que le document juridique, l’application en est autre. La nouvelle équipe qui sera mise en place va s’atteler à l’application pour que notre football se développe.

GF :Ne craignez-vous pas un rejet de ce document de la part des membres statutaires d’autant plus que ce projet de statuts ne fait toujours pas l’unanimité ?

C’est de bonnes guerres. Nous avons demandé à tout le monde de faire des amendements . C’est donc normal que certains disent qu’ils ne sont pas d’accord avec ces nouveautés. Mais ce document sera adopté par l’ensemble des membres statutaires. Car avec notre tournée dans les ligues régionales de football, nous avons échangé avec tous les responsables à tous les niveaux, on leur a expliqué le contenu, ils ont compris et ils y ont tous adhéré. Ils ont vu que ce document ne va pas à l’encontre de quelqu’un, mais il va plutôt nous permettre de faire avancer notre football. Donc, le comité de normalisation reste optimiste quant à l’approbation des ce projet de statuts mercredi.

GF: Récemment la FIFA vous a exigé de prendre en compte les contre-propositions faites par des divisions nationales lors de cette Assemblée. Vous devrez forcément vous soumettre à cette décision. Alors, est-ce que ce n’est déjà pas une victoire pour les contestataires ?

(Rire) Bon je m’abstiens de commenter cette décision. Dans la mesure où les articles évoqués dans cette correspondance que nous a adressée la FIFA ne cadre pas du tout avec nos statuts. Dans nos statuts en vigueur, il est indiqué que si l’assemblée Générale est convoqué par le comité de normalisation, c’est ce même comité qui détermine l’ordre du jour. L’ordre du jour ne fait pas l’objet d’amendements. Ce sont nos statuts qui le disent. On a rien inventé (…) Nous avons expliqué pourquoi leurs contre-propositions ne figuraient pas dans l’ordre du jour. Mais comme c’est une instruction de la hiérarchie, nous sommes disposés à l’appliquer. Puisque c’est la démocratie, les membre statutaires voteront les articles qu’ils estiment bons pour le football Guinéen et ils rejetteront les mauvais.

GF: Avec l’adhésion des huit ligues de football de la Guinée après votre tournée de séduction, avez-vous la certitude qu’à cette Assemblée extraordinaire ce projet de nouvelles modifications vont passer avec une majorité écrasante ?

Le comité de normalisation n’est ni éligible, ni électeur

Bien sûr. C’est sa mon impression. Aujourd’hui, je crois que tous les membres statutaires ont compris l’importance de ce document (….) Ce n’est pas un document taillé sur mesure comme certains le perçoivent. Par ce que nous même comité de normalisation qui avons élaboré ces statuts, nous ne sommes ni électeurs, ni éligibles. Donc, on a aucun intérêt à coudre à notre mesure ou pour toute autre personne. C’est pour l’intérêt du pays, c’est pour le football Guinéen que nous travaillons. Et nous espérons que nous avons fait le bon travail puisque tout le monde adhère déjà à ce projet de statuts. Il n’y a donc pas de raisons que ce projet de statuts ne passent pas avec une écrasante majorité .

Propos recueillis par Mohamed Lamine Touré

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top