Transfert

Transfert : Du beau monde sur des joueurs du Syli local.

Marrakech– Malgré l’élimination du Syli national local de Guinée au championnat d’Afrique des nations qui se dispute au Maroc depuis le 13 janvier dernier, certains de ses joueurs pourraient changer d’air prochainement.

Le CHAN étant aussi une opportunité pour des recruteurs de copter des footballeurs, des guinéens sont déjà sous l’œil des recruteurs.

Sékou Amadou Camara, la cible quotidienne.

Il était déjà surveillé avant le début de ce tournoi. L’attaquant guinéen Sékou “Trezeguet” attise la convoitise des recruteurs africains et européens.

Après la première sortie ratée par le Syli (1-2) face au Soudan, des agents de clubs belges (D1 et D2) ont cherché à être en contact avec le joueur pour un éventuel transfert.

À l’hôtel du Syli, Sékou Camara a eu un court échange avec un d’eux. Mais d’après nos informations, le joueur n’aurait qu’un seul mot à son endroit “je suis concentré pour le moment sur le tournoi”.

Des clubs africains, notamment marocains se sont aussi renseignés au près de l’entourage de l’attaquant du Horoya.

Reste à savoir si l’international local sera tenté par un départ, alors que son club Horoya a presque toujours bloqué la porte aux recruteurs.

Alseny Bangoura Tomasie, vers la Turquie ?

Ses prestations séduisent moins certains observateurs guinéens à Casablanca, mais son profil intéresserait pourtant des clubs européens.

C’est le cas de Kasimpasa en Turquie, séduit par les qualités du guinéen et qui serait prêt à tout pour s’offrir les services du défenseur du Horoya.

Sankhon, enfin le bout du tunnel ?

Il n’a jamais caché son désir de partir vers la conquête de l’Europe, mais s’est toujours heurté au refus de son club Horoya.

Déjà la cible de bien de recruteurs au CHAN 2016 au Rwanda, avant le coup d’envoi du CHAN 2018, le capitaine du Syli local pourrait enfin voir son rêve se réaliser.

En effet, du beau monde tourne au tour de Sankhon qui est cependant sous contrat avec le Horoya AC.

A suivre !!!

Mohamed Lamine Touré, depuis Marrakech.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top