Nouvelle bannière Guinée Games
African Football Nouvelle bannière guicopres
Transfert

Transfert : dépité, Kalil Traoré accuse ses anciens clubs formateurs de vouloir briser sa carrière

SOFIA- L’avenir du jeune prometteur Mohamed Kalil Traoré est en jeu. Le jeune défenseur international guinéen évoluait la saison dernière en Israël à Happoel Tel Aviv doit signer en première division en Bulgarie.

Sauf que ces derniers temps, ses clubs formateurs en Guinée pourraient empêcher cette transaction. Il existerait une incompréhension entre Éléphants de Coleah et SAOR Académie qui pourrait bloquer le transfert de Kalil vers la Bulgarie. En effet, l’ancien club Israëlien s’est mal séparé avec les deux clubs guinéens, qui avaient saisi la FIFA pour le versement d’une indemnite de formation.

Attitude qui aurait conduit Happoel à céder Kalil Traoré au club Bulgare. Ce dernier ne pouvant pas engager le joueur sans le moindre accord avec ses clubs formateurs, hésiteraient encore. Le joueur raconte sa mésaventure.

« Après une formation dans différents clubs de Guinée comme l’Academie Sainte-Marie, Éléphants de Coleah, CO de Coyah, SOAR et CI Kamsar, en tant que joueur Amateur, j’ai signé mon 1er contrat professionnel en Europe l’année dernière à l’Hapoel Tel Aviv en Israel. A cette occasion et comme le stipule le règlement de la FIFA, le club israélien a du payer les indemnités de formation à mes différents clubs formateurs guinéens. Les indemnités de formation ne pouvant être touchées qu’une seule fois par les clubs formateurs, aujourd’hui aucun autre club professionnel qui souhaite me proposer un contrat professionnel n’aura à payer d’indemnités de formation à ces clubs guinéens. Malheureusement aujourd’hui Coleah et Coyah (SOAR maintenant) ne veulent pas me libérer et je suis bloqué par ces clubs qui tentent de me soutirer de l’argent pour obtenir des documents  » se plaint le joueur concerné.

Plus loin, l’ancien défenseur du club industriel de Kamsar en apelle au sens de responsabilité des clubs guinéens qui n’ont pas encore répondu favorablement et qui réfuseraient de lui délivrer des documents.

« Aujourd’hui je suis un jeune joueur professionnel, international guinéen, qui souhaite juste jouer au football et montrer mes qualités mais je suis bloqué par mes anciens formateurs. J’ai signé un contrat avec le Lokomotiv Plovdiv pour 3 ans mais j’attends toujours les documents qui attestent que les clubs guinéens ne demanderont plus d’indemnités de formation puisqu’ils les ont déjà obtenu à mon 1er contrat professionnel la saison dernière. Sans ces documents mon contrat ne peut pas être homologué par le club. Aujourd’hui le club Bulgare ne veut plus homologuer mon contrat à cause des deux académies et pire encore une action auprès de la FIFA a été menée par ces clubs guinéens contre le club israélien pour obtenir leurs indemnités. Alors aujourd’hui, je suis perdu déçu et je demande aux hautes instances sportives de mon pays de m’aider dans cette injustice dont je suis victime. Je continue à m’entraîner dur pour pouvoir faire mon travail et rendre fière ma famille  » explique Ibrahima Kalil Traoré, dépité.

Joint par nous soins pour équilibrer cette information, Éléphants de Coleah a rejeté la responsabilité et accuse l’Académie Sainte-Marie de Conakry, qui selon lui, se serait impliquée et qui revendiquerait la propriété du joueur. Sauf que cette Académie de son côté réfute ces informations. Pour le moment, il est temps que toutes les parties impliquées dans le transfert dudit joueur se comprennent pour préserver l’avenir du jeune défenseur Mohamed Kalil Traoré.

A suivre !!!

GUINEEFOOT.INFO

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top
P