Nouvelle bannière Guinée Games
Actualités

AS Kaloum : Oumar Tourad Bangoura inhumé avec les honneurs.

CONAKRY– Décédé mercredi 15 novembre en Tunisie suite à un arrêt cardiaque. L’ancien milieu de terrain de l’AS Kaloum a été inhumé ce vendredi au cimetière de Cameroun à Conakry devant une foule nombreuse d’amis et de connaissances affligés.

Cette cérémonie funéraire a commencé par la levée du corps à 10h à l’hôpital Ignace Den de Conakry. 11h exposition du corps recouvert du drapeau national au palais des sports du stade du 28 septembre. Là, un vibrant hommage a été rendu à l’illustre disparu. Parents, amis et connaissances chacun de leur coté témoignait en sa manière. Mais de l’avis général, tous sont unanimes que Tourad est un garçon exemplaire, doublé d’un professionnalisme hors pair.

Les réactions :

Séga Diallo journaliste « Un joueur très talentueux, un artiste, un jeune, modeste, il était très timide mais qui savait qu’est ce qu’il fallait faire du ballon. C’est une grosse perte pour le football Guinéen, pour le satellite qui l’a formé mais surtout pour l’As Kaloum qui comptait sur lui pour l’avenir du club. Aujourd’hui la Guinée perd une de ses futures stars on y peut rien. Dieu soit loué ».

El hadj Aboubacar Titi Camara ancien ministre de la jeunesse et des sports de la Guinée « C’était un jeune prometteur, qui avait de l’avenir. J’ai suivi un peu son parcours la saison dernière. Il était même question qu’il parte en Europe pour monnayer son talent. Je crois que c’est une perte pour sa famille et pour le football Guinéen. Quand un jeune nous quitte comme ça à son âge c’est difficile d’accepter mais qu’est ce qu’on peu »

Pascal Jenin l’entraîneur de l’Ask « c’est un garçon talentueux, d’un niveau national et international. Je garde de lui l’image d’un garçon volontiers et très professionnel qui avait envi de développer ses capacités mais c’est très regrettable pour le football et sa famille.

Mamadi Kaba Dieng ancien sociétaire de l’AS Kaloum « c’était un très bon joueur. D’ailleurs c’est mon petit, très serein, il m’a toujours respecté. On n’a pas de choix, ses parents n’ont qu’à prendre courage. C’est comme ça que Dieu à décidé.

Après cet instant de témoignage, le cortège funèbre a fait le tour du stade du 28 septembre puis s’est ébranlé à 12h 15’ en direction de la grande mosquée Faysal pour la prière et a été enterré au cimetière de Cameroun dans la commune de Dixinn où repose désormais l’ancien joueur de l’As Kaloum, du Satellite FC et du club informel SOR ( Satellite Olympic de Ratoma) qui est devenu plu tard Satellite FC après la fusion entre Almamy Sylla l’actuel président du Satellite FC et feu Amadou Benois Camara ancien président du même club.

Oumar s’en va à l’âge de 20 ans laissant derrière lui une veuve et un enfant de 18 mois.

Sékouna Camara

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top