Syli

Avenir de Lappé avec le Syli : Réunion de crise au ministère, vers un limogeage du sélectionneur.

Conakry– Au lendemain de la défaite (1-2) de la Guinée devant la RD Congo à Conakry pour la deuxième journée des éliminatoires du mondial 2018, le ministère des sports a organisé d’urgence, une réunion de crise à son siège afin de tirer les leçons de la de la défaite et statuer sur l’avenir de Lappé Bangoura.

Cette réunion a regroupé le département des sports, le  principal bailleur de fonds, le comité de normalisation de la fédération Guinéenne de football ainsi que le principal concerné, Lappé Bangoura.

Durant plus de deux heures de conclave et de chaudes discussions entre les trois parties, il a été convenu ce qui suit :

– Une recomposition partielle de l’équipe Nationale est envisagée en privilégiant l’expertise locale.

– Lappé aura l’objectif de qualifier la Guinée au prochain mondial, sous réserve d’être limogé.

– La mise en place d’un comité stratégique de réflexion qui réunira tous les partenaires du football, afin de faire l’état des lieux du Syli pour les prochaines échéances, et faire  également des recommandations.

– Un rapport obligatoire sera effectué par le comité de normalisation et la direction (billetterie) du stade du 28 septembre après le match Guinée-RD Congo.

Concernant le salaire de Lappé Bangoura, le ministre des sports Siaka Barry a rappelé que cela pourrait être  fait dans l’immédiat qu’à une seule condition.

« Honnêtement, on était prêt à limoger Lappé Bangoura compte tenu de cette défaite amère pour le peuple de Guinée fortement mobilisés derrière son équipe nationale. Mais on l’a écouté et on l’accorde une dernière chance. Le contrat qui nous lie à Lappé est un contrat d’objectif. Il s’était donc engagé à qualifier la Guinée au mondial 2018. Son salaire, il y a en ce moment une lourdeur au niveau du ministère des finances. Mais, il aura son salaire avec des rappels lorsqu’il qualifiera l’équipe au mondial » insiste Siaka Barry.

Comme on le voit, l’avenir de l’ancien coach du Horoya AC et de l’AS Kaloum dépendra forcément donc de la qualification, sinon le limogeage de Lappé est déjà prévu.

Cete élimination  paraît inévitable, puisque le Syli national n’a plus son destin en main dans ces éliminatoires du mondial 2018 où il occupe la troisième place avec zéro point.

À rappeler que depuis son intronisation au poste d’entraîneur de la Guinée en juillet dernier, Lappé Bangoura qui a dirigé cinq rencontres officielles avec la Guinée, affiche un bilan moins réconfortant : une seule victoire contre le Zimbabwe, 3 défaites et un nul.

Mohamed Lamine Touré

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top