Actualités

Qualif CAN 2017: Calendrier et programme du Syli national

Caire – A l’issue de l’attribution du pays hôte (Gabon) et de la constitution des groupes, la CAF vient de publier le calendrier des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2017 dans la foulée. Logé dans le Groupe L, le Syli National de Guinée connait à présent son programme qu’il débutera à domicile ( ?) le 12, 13 ou 14 juin 2015 par la réception du petit poucet du groupe le Swaziland avant de terminer à domicile le 2, 3 ou 4 septembre 2016 par la réception toujours à domicile ( ?) du Zimbabwe.

 

Calendrier et programme du Syli national pour Gabon 2017

 

Guinée – Swaziland (12, 13, 14 juin 2015)

Zimbabwe – Guinée (4, 5, 6 septembre 2015

Guinée – Malawi (23, 24, 25 mars 2016)

Malawi – Guinée (26, 27, 28 mars 2016)

Swaziland – Guinée (3, 4, 5 juin 2016)

Guinée – Zimbabwe (2, 3, 4 septembre 2016)

 

A la lecture du groupe (L) de la Guinée, on serait tenté de dire que ce sera une simple formalité au vu du dernier classement FIFA des équipes du groupe de Syli National. Le Malawi est certainement l’adversaire le plus coriace de cette poule, 91ème FIFA et 26ème CAF. Le  Zimbabwe est 124ème FIFA, 39ème CAF et le Swaziland se classe à la 163ème place FIFA et à la 45ème de l’Afrique.

Le Syli a un très bon programme qu’il devra matérialiser au niveau comptable. Faire le plein des 6 points lors des 2 premières journées avant la double confrontation avec le redoutable Malawi sur sa pelouse synthétique à Blantyre ou le Mali et l’Ethiopie ont mordu la poussière respectivement 2-0 et 3-1 entre septembre et novembre 2014. Le Mali était contraint de s’imposer devant l’Algérie lors de la dernière journée pour devancer le Malawi pour la CAN 2015.

Le Zimbabwe n’en reste pas moins une menace réelle, malgré son élimination précoce en préliminaire de la CAN 2015 avant les poules par la Tanzanie (2-2 puis 1-0).

Le Swaziland dont la majorité de ces joueurs joue dans la PSL (Premier soccer league) de l’Afrique du Sud qu’il a rencontré en amical fin mars (défaite 3-1) est le petit poucet de la poule en quête d’exploit. Et ce tirage qui l’oppose à ses voisins régionaux (Zimbabwe et Malawi), le boostera pour essayer d’exister et d’avoir son mot à dire dans la distribution des points. La preuve est qu’il disputera 3 matchs amicaux (Tanzanie, Lesotho et Madagascar) en mai avant de rencontrer le Syli National en juin pour la première explication.

Comme on le voit, aucune nation n’est à prendre à la légère et attention aux surprises, car abandonner un seul point au Swaziland coutera très cher pour la qualification.

Pour le Syli National et son potentiel, un échec dans ce groupe sera incompréhensible, au vu de son expérience. Faire le plein de points à domicile (9) et obtenir 4 points en déplacement suffiront pour être de la fête en 2017 au Gabon. Le Syli National doit participer à toute les CAN qui mènent à celle de 2023, prévu en terre Guinéenne. Son absence à celle de 2013 n’était pas étrangère aux manques d’expériences affichées à Malabo en 2015.

Le futur sélectionneur attendu incessamment sait qu’il n’aura pas de match test avant le début des choses sérieuses et tout faux pas sera interdit, même à un débutant.

 

En Guinée et dans quel stade (Nongo ou 28 septembre) ?

 

La grande question est de savoir si le Syli pourra enfin jouer ces matchs devants ses supporteurs, car il est inconcevable de ne pas recevoir à Conakry où le championnat attire des milliers de supporteurs dans les stade. Dans quel stade le Syli jouera ces matchs ? Seule la Fédération et le Département des sports détiennent la réponse, car il en va de soi qu’ils doivent convaincre ou contraindre la CAF d’autoriser le Syli à jouer devant son peuple, chose interdite depuis 2013.

 

Alhassane SAMPOU, Guineefoot

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top