CAN

CAN2015: entre les deux Congos c’est Kinshasa qui remporte

Ce après-midi à l’Estadio de Bata le Congo recevait la République Démocratique du Congo dans le cadre de la première quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2015.

Ce match était en fait un match de voisins car faut-il rappeler que les deux capitales Brazzaville et Kinshasa ne se séparent que part le fleuve Congo qui a donné le nom aux deux pays. Autre fait marquant de ce match, l’entraineur du Congo Claude Le Roy surnommé « le sorcier blanc » a été à deux reprises le sélectionneur national de la RDC.    

Claude Le Roy a fait confiance à un onze de départ avec à la pointe de l’attaque un certain Fodé Doré qui en son temps à Angers a refusé les avances d’un certain Michel Dussuyer qui cherchait à attirer ce jeune vers le Syli National compte tenu de ses origines historiques.  

Quant à Florent Ibengé l’entraineur de la RDC il a aligné le meilleur onze du jour avec Bokila à droite, MBokani au centre et Bolasie à gauche ce qui constitue une attaque de très haut-niveau.

 

Congo: C. Mafoumbi, A. Bouka Moutou, M. Baudry, B. Moubhio, D. Ndinga, P. Oniangué, F. Litsingi, S. Babélé, F. Doré, T. Bifouma, D. Magnokele

RD Congo: M. Kidiaba, G. Zakuani, C. Mongongu, K. Kasusula, C. Mbemba, M. Issama, C. Makiad, Y. Bolasie, C. Mabwati, D. Mbokani, J. Bokila

 

La première mi-temps se déroulera sans grandes occasions mais avec une légère domination de la RDC qui verra ses attaquants multiplier les tirs et essais. Pour le Congo seul un coup franc tiré par Doré légèrement au-dessus de la transversale viendra inquiéter Kidiaba le portier Kinois.  

La deuxième période repartira sur les mêmes bases avec la RDC qui pousse et le Congo qui contre-attaque. Sur un coup-franc de Oniangué à la 55e minute de jeu c’est Doré qui se retrouve à la réception et trompe Kidiaba. Quelques minutes plus tard c’est ce même Doré qui se retrouvera nez-à-nez avec Kidiaba qui réussit en premier temps à bloquer le ballon avant que Bifouma sur le rebond inscrire le deuxième but du Congo.

Déchainés, les Congolais de Kinshasa se lancent à l’assaut des buts de Mafoumbi. Après un débordement sur la gauche de Bolasie c’est Mbokani qui réduit le score seulement trois minute après le deuxième but Congolais. Ce but marque le réveil mais aussi la réussite de la RDC symbolisé par le deuxième but à la 75e minute de jeu de Bokila qui était à son nième essai.   Entre temps c’est le meilleur joueur du Congo Doré qui est sorti sur une civière à cause d’une blessure. Il n’avait pas encore rejoint le banc que la RDC prend l’avantage suite à un coup de pieds arrêté qui trouve la tête de Kimwaki rentré en seconde période pour inscrire le 3e but de la RDC à la 81e minute de jeu.

Le Congo affaibli sans Doré essaye de revenir au score sans succès et se fait surprendre sur un contre-attaque menée par la star Congolaise Mbokani qui inscrit le 4e but synonyme de victoire et de qualification pour les demi-finales.

Le favori a gagné et avec la performance affichée en deuxième mi-temps la RDC reste un redoutable adversaire pour tous les compétiteurs dans cette CAN 2015.

Guineefoot ©    

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top