Nouvelle bannière Guinée Games
CAN

La Guinée-équatoriale « projetée » en demi-finale de la CAN

Le match Tunisie-Guinée-Equatoriale vient de se terminer sur une victoire louche du pays organisateur.

Première mi-temps très ennuyeuse

En première mi-temps, les 2 équipes ont joué pour ne pas prendre de buts. Ce qui a résulté en 45 minutes de jeu très ennuyeuses. D’entrée de jeu, les équato-guinéens prennent le jeu en main en faisant circuler la balle sans pour autant être dangereux. La Tunisie, donnée favorite pour ce match face a un adversaire sans expérience, peine à poser son jeu.

A la 5eme minute, petite alerte devant les buts équato-guinéens à travers un centre de Chikhaoui mais la défense équato-guinéenne arrive à se dégager très facilement.

A la 14eme minute, c’est au tour de l’attaque équato-guinéenne de se montrer dangereuse à travers un belle combinaison entre Nsue et Balboa qui envoie un centre dangereux devant les buts tunisiens. Malheureusement pour lui, il ne trouve aucun partenaire.

39eme minute, la Guinée-équatoriale se crée sa première action dangereuse à la suite d’un coup-franc mal dégagé par le gardien tunisien. Balboa reprend le rebond, mais son tir est repoussé par un défenseur tunisien.

Deuxième mi-temps plus intense et arbitre décisif

En deuxième mi-temps, la physionomie du match change légèrement. Même si les 2 équipes continuent à jouer trop prudemment, la Tunisie domine légèrement. A la 51eme minute, son attaque combine remarquablement et met Akaichi en bonne position de tir. Heureusement pour les équato-guinéens, Ovono repousse la balle au-dessus de ses buts. Pour voir le premier but, il faudra attendre la 70eme minute. Sur un centre parfait de Chikhaoui, Akaichi devance la défense équato-guinéenne et inscrit le premier but tunisien.

Apres ce but, le match monte en intensité et les occasions de buts plus nombreuses, surtout pour les tunisiens qui ne parviennent pas a tuer le match. La réaction équato-guinéenne arrivera a la 82eme minute avec un face a face entre un équato-guinéen et Mathlouthi. Le portier tunisien prendra le dessus en repoussant le ballon hors de ses buts. Sans vraiment dominé son adversaire, le pays organisateur part a la recherche d’une égalisation. Elle sera aidée par l’arbitre qui, scandaleusement, siffle un penalty très très discutable durant le temps additionnel. Ce penalty va encore alimenter Balboa transformera le penalty en but et envoie les 2 équipes en prolongation.

Javier Balboa, héro national

Requinqué par leur égalisation durant le temps additionnel, les équato-guinéens prennent le dessus sur les tunisiens. En particulier Javier Balboa prend son équipe en main. A la 102eme minute, il slalome dans la défense tunisienne et obtient un coup franc juste en dehors de la surface de réparation tunisienne. Avec une technique parfaite, digne des plus grands tireurs de coup franc, il trompe le crucifie le gardien tunisien en inscrit le 2eme but de son équipe.

A la 112eme minute, les tunisiens obtiennent un coup franc semblable a celui transformé par Balboa. Malheureusement ils ne le transforment pas en but. Le score restera inchangé jusqu’à la fin du match. Cette victoire équato-guinéenne, qui fera couler beaucoup d’encre, projette le pays organisateur en demi-finale de la CAN et affrontera le vainqueur de la rencontre Guinée-Ghana.

La composition des équipes :

Tunisie: A. Mathlouthi, A. Abdennour, S. Ben Youssef, A. Maaloul, M. Yacoubi, Y. Chikhaoui, H. Ragued, W. Khazri, F. Sassi, A. Akaichi et H. Mathlouthi

Guinée-Equatoriale: Ovono, Rui, Sipo, Diosdado Mbele, Ivan Zarandona, Doualla, Javier Balboa, Nsue, Randy, Raul Fabiani et Kike Seno

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top