Uncategorized

Le club, la sélection, le Horoya, son avenir, Moustapha Kouyaté d’Akanda FC au Gabon dit tout.(interview)

LIBREVILLE– Arrivée au FC Akanda dans le championnat de première division Gabonaise depuis bientôt deux saisons, le guinéen Moustapha Kouyaté impressionne des observateurs du football Gabonais tant par son talent, son gabarit que par son statut de buteur.

L’attaquant guinéen de 23 ans reste le deuxième meilleur buteur du championnat Gabonais avec ses 12 réalisations et son club occupe la quatrième place au classement avec 35 points.

Ce Mardi 23 mai, l’ancien joueur du satellite nous a accordé une interview dans laquelle il est revenu sur sa saison avec Akanda FC, et ses objectifs avec la sélection Guinéenne.

Lisez!!!!

Guinéefoot : Bonjour Moustapha Kouyaté. Comment vous vous sentez dans le championnat Gabonais.

Moustapha : Je suis là depuis un an et demi, tout se passe bien. Au début, c’était un peu compliqué, l’adaptation n’a pas été facile. Maintenant, tout se passe bien . Je me sens bien dans le championnat Gabonais.

Quelle comparaison faites-vous entre le championnat Guinéen et celui du Gabon ?

D’abord les infrastructures. Un championnat ne peut se jouer et avoir le niveau que s’il y a des infrastructures. C’est vrai qu’en Guinée il y a beaucoup de talents, mais ce sont les infrastructures qui font défaut chez nous. Au Gabon ici, les infrastructures sont là , il y a aussi l’émulation, puisque vous avez 5 à 6 équipes qui prétendent au titre à chaque saison. Contrairement à la Guinée où depuis des années, ce n’est que le Horoya et l’AS Kaloum qui finissent champion. Il y a moins d’émulation là-bas.

Cela veut dire que vous n’êtes pas encore prêt à retourné dans le championnat guinéen ?

Pour le moment ma tête n’est pas sur la Guinée. Je pense plutôt aller ailleurs. Surtout que je suis entrain de faire une excellente saison. Je marque des buts. J’espère trouver mieux ailleurs qu’en Guinée en fin de saison pour relever d’autres challenges.

Est-ce que vous avez reçu des contacts d’autres clubs pour un éventuel transfert ?

Bien-sûr. Récemment j’étais à Wolverhampton en Angleterre où j’ai passé plusieurs semaines. Et puis mon agent était à Laval en France. Au Maroc aussi on m’a sollicité. Mais pour le moment je garde la tête et je me concentre sur mon club ici. À la fin de saison, on va voir ce qui va se passer.

Aujourd’hui, quelle est votre plus grande ambition ?

Bosser au plus haut que possible. Continuer à marquer des buts. Je pense que si je continue à travailler comme je le fais maintenant, je peux espérer être appelé bientôt en sélection.

Justement, est-ce que vous êtes en contact avec le sélectionneur Guinéen ?

Récemment j’étais en contact avec le sélectionneur Lappé Bangoura qui me disait de travailler durement. Même si je n’ai pas vu mon nom sur la liste qui vient de sortir. C’est vrai que quand on a tellement de bons joueurs le choix devient difficile. C’est à moi de travailler encore pour le convaincre. Je suis sûr que si je continu sur cette lancée, je sais que je pourrait être appelé en sélection guinéenne tôt ou tard.

Le Horoya AC joue ici contre le CF Mounana en coupe CAF, quel conseil donnez-vous aux guinéens ?

C’est de se concentrer comme toujours. Mounana joue bien au ballon, ils ont de très bons joueurs. Mais si on compare les deux équipes, franchement le Horoya AC a plus de potentialités. Il suffit juste de bien s’employer. Je sais que c’est une bonne équipe et je suis sûr qu’elle parviendra à battre Mounana. Bien que ça ne sera pas facile puisque Mounana joue à domicile, ils ont déjà perdu contre TP Mazembe et ils voudront battre à tout prix le Horoya pour se relancer dans ce groupe.

Merci Moustapha Kouyaté et bonne chance.

C’est à moi de vous remercier.

Entretien réalisé par Mohamed Lamine Touré
Depuis Libreville.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top