Nouvelle bannière Guinée Games
Syli

Compte rendu du match Sierra Leone-Guinée

Freetown – Le Syli National local est allé arracher une qualification presqu’inespérée face aux Leones Stars au national Stadium de Freetown. Un match a portée de main que les Guinéens n’ont pourtant jamais su tuer malgré une nette supériorité sur les locaux léonais.

 

 

Après 20 minute de round d’observation, les Guinéens se sont faits surprendre sur une perte de balle dans l’entre jeu. Ben Youssouf se fait devancer par son vis-à-vis qui dévie un ballon intéressant pour Kabiru Mansaray. Ce dernier emporté par son élan accroche Malick Bangoura en couverture, et s’en va ajuster Aziz Keita impuissant. Mais Daouda Gueye l’arbitre refuse logiquement cette ouverture du score. Alerte chaude sur le camp guinéen.


Abdoulaye Aissata Sylla le capitaine du syli, accroche un adversaire dans les 30 mètres, mais le coup-franc ne donne rien. Les Léones mettent la pression et veulent mettre ce but qui va les mettre à l’aise alors que les Guinéens ont pour consigne de ne pas se jeter. À la 34eme mn, Moussa Kennedy combine avec Malik Bangoura sur le coté gauche et le centre de ce dernier est loupé par Yattara Mohamed dans la surface, mais la balle atterrit sur la main de Naby Laye Keita, qui contrôle et marque un but refusé par l’arbitre aux aguets. Une minute plus tard le nouvel attaquant du Horoya se met en évidence encore. Il contrôle dans les 30 mètre puis se retourne et arme un belle frappe que Taravally Ibrahima est obligé de boxer en corner. Ibrahima Sory Man est touché et cède sa place à Clavert Camara. Sans pouvoir ouvrir le verrou léonais, le Syli va au vestiaire avec beaucoup d’assurance. Michel Dussuyer présent dans les tribunes ira donner un coup de main dans le vestiaire à Lappé Bangoura.


Au retour les Guinéens n’ont eu besoin que de cinq petites minutes pour forcer le destin. À la 50eme mn, suite a un rush de Mohamed Yattara sur le coté gauche, il s’arrache pour centrer fort en a raz de terre pour Moussa Kennedy et Naby Laye. Les deux attaquants cafouillent ce ballon, avant que Keita ne l’expédie par une frappe désespérée mais efficace dans les filets de Taravally. Un but a zéro pour les Guinéens qui ne pouvaient pas rêver meilleure entame de second période.


Mais l’euphorie ne dure qu’un instant sur la première réaction des Léones Stars, Fodé Camara touche de la main une frappe de Mansaray et provoque un penalty. Salifu Samura met son tir sur le montant des buts d’Aziz tout heureux de garder sa case inviolée par la baraka divine. On n’est pas passé loin de l’égalisation léonaise. Puis Lappé décide de geler le match en mettant un atout offensif en lieu et place de son milieu offensif gauche Ali Badra Soumah Fig, Alhassane Koivogui, le vieux renard des surfaces.

 

Un coup gagnant ?


Le jeu se durcit et les Léonais ont du mal à se projeter devant avec une équipe guinéenne potentiellement dangereuse, mais très mal inspirée dans les derniers metres. Comme sur cette occasion entre Koivogui et Keita Naby Laye, qui aurait pu offrir un but tout fait à Koikoi. Mais le jeune ailier, décide de frapper au but alors que l’ancien de l’ASEC était idéalement placé. Lappé sentant la fébrilité et la fatigue de sa défense, sort Youssouf Ben et met François Zahoui au milieu pour réduire les espaces. Ce dernier aura un peu de mal à contenir les assauts léonais. Ces espaces laissées profitent à Quee Kwame qui hérite d’une excellente passe en profondeur et prend la défense de court et s’en va lober Aziz Keita impuissant. À la 9Oeme mn de jeu, les Guinéens retombent dans leur travers et encaisse un but qu’ils auraient dû empêcher. Les Guinéens soupirent quand à la 95” Gueye met fin à la partie, avec ce nul qui leur offre la qualification.

 

Il ne faut pas se voiler la face, cette équipe doit être revue avant la double confrontation face aux Aigles du Mali. Les approximations ne doivent plus être de mise si l’on veut espérer voir Jo burg en 2014.


Depuis Freetown pour Guineefoot©

Séga Diallo

 

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top