Actualités

Conférence de presse de Fernández: un exercice incompréhensible de la fédération

Conakry – A peine arrivé hier soir, le très probable futur entraineur du syli a animé cet après midi sa toute première conférence de presse. Loin de son cadre habituel qui se trouve être la salle de conférence de la fédération, Fernández a communié avec les hommes de medias dans l’un des plus grands receptifs hôteliers de la place.

Cela en disait long, et traduit largementl’attachement du président de la Feguifoot à ce qu’il croit etre le cesame de son mandat qu’il pourrait brandir comme etant son trophée de guerre dans les perspectives du congrès electif de l’instance prevu à tres bientôt.

“On a privilégié les consultations restreintes par ce que le temps pressait et l’obligation de recruter un entraîneur de haut niveau s’imposait à nous”insinuait le très élégant secretaire general de la fédération. D’un constat mieux partagé et qui suscite beaucoup d’interrogations au près de l’opinion nationale, l’attitude du patron de la fédération qui n’a franchement parlé qu’avec l’actuel prétendant sérieux au poste est rédhibitoire à tout autre choix et par conséquent mets l’ancien international français en position de force estime t-on. Cela conforte la position de ceux qui pensent que Fernández depuis le début, était la cible de superV qui s’est plusieurs fois entretenu avec lui apprend t-on, laissant penser que la sollicitude était plus grande du camp de la Guinée que dans l’autre camp.
Le paradoxe, c’est la présence du Français à Conakry, pas pour parapher les négociations, mais pour le convaincre du choix guineen avec une visite guidée dans les hôtels et infrastructures sportives disponibles.
Les plus pessimistes craignent , au debut d’un bail, de voir un sélectionneur super puissant qui ne ferra que de la figuration à la tête du syli. Il faut s’y attendre à en lire entre les lignes des propos de l’ancien entraîneur de l’Atletico de Ladrid qui affirme deja avec véhémence ” qu’on n’a pas besoin de se déplacer pour superviser un joueur”. Il ne faut nullement s’attendre également à voir Fernández élire sa résidence à Conakry pour le bonheur du football local.
On y reviendra

Lamine Mognouma Cissé

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top