CAN

Coupe du Monde des Clubs : défi grandement réussi par le Maroc, un signal fort pour la CAN 2025

CASABLANCA- Comme en 2013 et en 2014, le Maroc aura grandement réussit le défi de l’organisation de la coupe du monde des clubs dont l’organisation lui a été confiée par la FIFA. La compétition a pris fin le week-end derbier à Rabat par le sacre du Réal Madrid, et le pays n’attend désormais que la confirmation de la CAN 2025 sur son territoire.

Plus qu’un défi, c’est une fierté

Acceuillir la prestigieuse coupe du monde des clubs n’est pas donné à n’importe qui d’autant plus c’est l’une des compétitions phares de la FIFA. La réussite de cette organisation par les autorités marocaines une fois de plus, est dans la continuité du travail réalisé par la fédération marocaine depuis des années sous le leadership avéré du président Faouzi Lekjaa à la tête de la fédération depuis 2014. Les stades, installations, hôtels, routes, aéroports train, bus, la sécurité au rendez-vous, les moyens logistiques de haut niveau, les supporters en grand nombres, le royaume cherifien sort la tête haute après ce tournoi dont les résultats ont été glorifiés et salués par des observateurs et le président de la FIFA «Si on n’avait pas une confiance pleine et entière, nous ne serions pas ici au Maroc pour organiser une Coupe du Monde des Clubs. Le Maroc l’avait déjà organisé deux fois, mais celle-ci est d’un autre niveau encore. Pour le succès de cette compétition, il était crucial que le Maroc fasse son travail. Et il l’a fait très bien» se félicite Gianni Infantino.

Le Maroc participe grandement au développement des équipes africaines

Avec ses infrastructures de haut standing, le pays est sollicité à chaque fois par des sélections africaine en manque d’infrastructures adaptées. D’ailleurs, lors des éliminatoires de la CAN ou même de la Coupe du Monde, nombreux sont les pays du continent qui ont préféré délocaliser leurs matches au Maroc faute d’avoir un stade homologués chez eux. Près d’une vingtaine de pays ont ainsi joué leur match à domicile soit à Casablanca, Agadir, Tanger, Marrakech. Il faut préciser que la fédération royale marocaine a signé des partenariats avec plus d’une trentaine de pays du continent avec lesquels il partage en outre son expérience.

«La FRMF, à travers sa Majesté le Roi Mohammed 6, a énormément investi dans le football et on a la chance aujourd’hui de voir les résultats. D’abord sportif avec cet excellent parcours du Maroc à la Coupe du monde et aussi niveau organisation avec ce Mondial des Clubs. On espère qu’on organisera encore d’autres évènements», expliquait récemment Houcine Kharja, ancien capitaine de la sélection marocaine et ambassadeur FIFA.

La CAN 2025 au Maroc, la confirmation de l’ascension fulgurante du pays

Il n’est de secret pour personne que le Maroc convoite et reste le favori légitime de la CAN 2025. Un tournoi que le pays n’a plus abrité depuis 1988 mais semble prêt à l’accueillir. La CAN 2025, initialement attribuée à la Guinée, retirée sans surprise puisque le pays était loin d’être prêt avec aucun stade homologué, est très convoitée. Le Maroc s’est imposé comme le candidat naturel et espère bien avoir l’organisation, ce qui confirmerait alors l’ascension fulgurante du royaume. «On a pu le voir avec les récentes compétitions organisées, le Maroc réussi ses tournois. On est prêt à recevoir cette Coupe d’Afrique 2025. Sans prétention, je pense que l’on doit organiser cette compétition pour le bien de l’Afrique, de la CAF et pour l’évolution du football africain. Le Maroc peut être l’épicentre de la diaspora africaine. On sait que c’est important socialement et économiquement. Je pense qu’on peut faire la plus grande CAN de l’histoire», expliquait Marouane Chamakh, ex-international marocain sur footmercato

La CAF (confédération africaine de football) annoncera bientôt le nom du paus hôte de l’édition 2025 et tout le peuple marocain attend logiquement avec impatience la décision du choix de leur pays, toute chose qui confirmerait que le Maroc est et demeure la référence du football Africain.

Mohamed LAMINE TOURÉ

Lamine Touré

Lamine Touré

About Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

P