Nouvelle bannière Guinée Games
Transfert

Horoya: deux maliens annoncés, Bancé très proche, Khadim partant.. Mbaye Touré précise (interview).

Conakry– Après avoir raté de peu les demi-finales de la Ligue des champions africaine cette année, le Horoya AC mise gros pour atteindre cet objectif la saison prochaine.

Pour y arriver, le champion de Guinée compte s’appuyer sur un recrutement conséquent, avec des joueurs expérimentés, et un entraîneur capable de faire mieux que Victor Zvunka qui, récemment faut-il le préciser, à été  remercié par la direction du club.

Mbaye Touré, le responsable de la cellule de recrutement du Horoya AC annonce déjà les couleurs d’un chambardement en perspective.

Selon lui, de nouveaux joueurs sont attendus dans les rangs des Rouge et Blanc dans les prochains jours. Il l’a fait savoir dans une interview qu’il nous a accordée ce mardi

Lisez!!!

On estime que l’élimination  du Horoya en quarts de finale, est dûe  à son  effectif qui ne serait pas riche ?

Moi je ne partage pas l’avis de ces gens. Déjà,  se qualifier en quarts de finale, alors que l’objectif c’était les phases de groupes, est un exploit. Il faudrait pas que les gens oublient d’où le Horoya vient.

Au tirage au sort, beaucoup de personnes pensaient que le Horoya n’allait même pas franchir le premier tour. Mais finalement, on s’est qualifié pour les 1/4, et vous savez bien dans quelles conditions. Quatre de nos joueurs  titulaires n’étaient pas avec nous . Il s’agit de Ibrahima Aminata, Ibrahima Sory Sankhon, Bassirou Ouédraogo et  Alseny Agogo.

Les guinéens doivent donc être fiers du Horoya, car ce n’était pas facile.

En ce qui concerne le recrutement, après les quarts de finale, il faut encore viser plus haut.

Je remercie le président Antonio Souaré d’avoir  mis moyens à la hauteur de la politique que nous ambitionnons.

Aujourd’hui, j’ai amené Patrick Razak, il a cru en moi. En personne, Anthony Bafoé a dit au président que Razak allait être un plus pour le Horoya dans le secteur offensif.

Il y a deux défenseurs maliens. Un latéral gauche, Lassana Samaké, un très bon joueur qui joue à onze créateurs. Il y a également Boubacar Samassékou qui est un défenseur polyvalent, qui devraient aussi rejoindre prochainement le Horoya.

Il reste encore deux autres recrues dont je préfère pour le moment taire les noms.

Je vais aller en côte d’Ivoire discuter avec Aristide Bancé, voir où il en est avec le conflit qui l’oppose à  Al Masry.

Aristide Bancé, c’est le joueur le plus attendu au Horoya, où en êtes-vous avec ce dossier ?

Ce dossier se trouve au niveau du TAS (tribunal arbitral du sport). Dès que le dossier est OK, on pourra rentrer en contact avec Bancé. On est mieux placé aujourd’hui pour le faire venir au Horoya. Déjà, il a visité la Guinée et il a vu combien de fois il est populaire ici.

Et les supporters n’arrêtent pas de savoir quand est ce qu’il va s’engager . Le président lui-même sait qu’avoir un joueur de la trempe de Bancé, est bénéfique pour le Horoya.

Des arrivées, mais aussi des départs. On a appris que Khadim Ndiaye est sur le depart..

Moi je ne suis pas informé sur un quelconque départ de Khadim.  J’ai été à l’origine de sa venue au Horoya, donc il ne me cache rien.

Tout ce que je sais, le président a tenu une réunion ces derniers jours, pour mettre l’effectif à la disposition du futur entraîneur. Je pense que c’est ce nouvel entraîneur qui va décider de qui va rester ou  partir.

Que retenez-vous de Victor Zvunka ?

Voilà un gars que je respecte beaucoup.  J’étais très proche de lui. Le résultat plaide en sa faveur, mais à un moment, c’est le président qui décide et il faut accepter sa décision.

Vouloir ne pas reconnaître le bon travail de Victor, c’est nier l’évidence.

C’est vrai qu’il n’avait plus la main mise sur l’équipe mais il faut reconnaître qu’il a mis la barre très haut, le nouvel entraîneur qui arrive, sera alors  obligé de faire  qualifier le Horoya en demi-finale.

C’est qui ce nouvel entraîneur du Horoya, on parle déjà de Patrice neveu ?

Bon, j’en ai discuté avec le président, mais pour le moment rien n’est officiel. Le président m’a soufflé un nom à  l’oreille , mais il m’a dit d’attendre encore.

Patientez encore, peut-être dans les 48H qui suivent, vous saurez son nom.

Certains mettent en cause la qualité des joueurs recrutés la saison dernière, quelle assurance avez-vous à leur donner pour la saison prochaine ?

J’ai été supervisé deux joueurs maliens et j’ai fait venir Razak. Je pense que ces trois joueurs vont beaucoup apporter au Horoya AC.

Ma philosophie est très claire. J’envoie un joueur étranger qui est deux fois supérieur  au joueur local. C’est vrai que j’ai envoyé des joueurs qui ont échoué, mais par contre,  ceux qui ont réussit sont plus nombreux. J’en suis fier.  Khadim, Mandela, Baffour, Brefo, Asanté sont mes  recrues

Vous n’avez pas pensé recruter un gardien pour remplacer le partant Khadim Ndiaye ?

Non, mais je vous dis encore une fois, ça m’étonnerait que Khadim Ndiaye parte, parce qu’il ne m’a pas en parlé. Et ce n’est pas à l’ordre du jour au Horoya. Croyez-moi.

Mohamed Lamine Touré

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top