Nouvelle bannière Guinée Games
National

Diaraf-Horoya (1-0) : Une bonne mise en jambes

DAKAR – En match amical joué hier (15/01/2013) au stade Demba Diop (Dakar), le Diaraf a battu le Horoya Athletic Club de Guinée Conakry par un but à zéro. But marqué par Alpha Oumar Sow à la 44e minute.

 

Public très faible, temps frais, pelouse synthétique bonne. Arbitrage de Fadouma Dia, assistée de Pape Maty Seck Ndiaye et d’Assane Sylla Thiaw. Avertissements : Idrissa Niang (66e) et Pape Faye (90e) pour le Diaraf. Malick Bangoura (57e) et Fodé Camara (67e) pour le Horoya AC.

Les équipes : Diaraf : Khadim Thioub puis Khadim Ndiaye (46e), Matar Kanté, Pape Diallo, Frédéric Gomis, Babacar Seck, Aliou Tendeng, Fidel Gomis, Idrissa Niang, Pape Ciré Dia (cap), Pape Faye, Alpha Oumar Sow. Entrants : Bocar Demba Tall, Samba Guèye, Pape Bacary Guèye, Ibrahima Cissé, Pape Macou Sarr, Ibrahima Sène, François Diokh, Bara Ndong, Baba Kébé. Entraîneur : Abdoulaye Sarr
Horoya AC : Abdoulaye Keïta, Ben Youssef Bangoura, Naby Laye Camara, Fodé Camara, Abdoulaye Sylla, Sékou Camara, Moussa Keïta, Lansana Yattara, Naby Laye Keïta, Dibita Ebelé (cap). Entrants : Fodé Moussa Sylla, Mohamed Sankon, Lansana Camara, Mohamed Traoré, Mohamed Claver Sylla, Ben Oumar Barry, Moussa Magassouba. Entraîneur : Lappe Bangoura

Si le Horoya cherche à bien entrer dans les préliminaires de la Ligue des champions, le Diaraf, lui, vise une bonne entame de championnat de Ligue pro. Alors, les deux formations se sont données à fond, hier, au stade Demba Diop. Et pour un match amical, ce fut une bonne mise en jambes disputée avec sérieux par l’une et pour l’autre. Les occasions de but ont été rares, même si les attaquants ont tout essayé face à de bonnes défenses. A preuve, le Diaraf n’a inscrit son but qu’en fin de première mi-temps. Un corner tiré d’abord par Pape Faye sur lequel la défense renvoie faiblement sur le même joueur qui centre en direction d’Alpha Oumar Sow qui d’une belle tête croisée loge la balle au fond des filets. Les Guinéens n’ont véritablement répondu que sur une occasion de Fodé Moussa Sylla ; mais le tir de l’avant-centre du Horoya passait à côté de la cage de Khadim Ndiaye. Le reste de la partie fut jouée sous un rythme soutenu, sans plus.

 

Ils ont dit… Ils ont dit…

Lappe Bangoura (entraîneur du Horoya) : « Il va falloir rectifier des choses »
« Ce match nous a permis de revoir l’équipe. Il nous a aussi permis de déceler quelques lacunes. Nous avons trouvé en face une équipe du Diaraf tactiquement prête, qui a joué au football. Au plan offensif, nous avons vu certaines faiblesses, car nous n’avons pas été tellement rigoureux sur la dernière action et puis, nous avons été naïfs sur le but. Maintenant, nous n’avons pas de temps de récupération car nous allons jouer contre le Casa Sport et il va falloir rectifier tout cela. Ces deux matches nous permettront de jauger un peu le groupe en prévision de notre match de préliminaires de la Ligue des champions. Vous savez, cette équipe du Horoya, c’est un peu l’ossature du Sily national et nous n’avons pas eu tellement de repos depuis notre arrivée ; la pelouse en synthétique aussi nous a un peu gênés ».

 

Abdoulaye Sarr (entraîneur du Diaraf) : « Une bonne revue d’effectifs »
« C’est un match qui vient à son heure. Vous savez, j’ai pris l’équipe avec un peu de retard ; j’ai mis deux semaines à observer le groupe. Et, petit à petit, j’ai trouvé mes repères. Donc, quand le président Ndoffène Fall nous a annoncé ce match amical, nous avons aussitôt sauté sur l’occasion pour faire une revue d’effectifs. L’adversaire, je le voyais très technique avec un jeu basé sur la vivacité. Mais ce Horoya que j’ai vu met beaucoup d’impact sur le physique. Ce n’est pas propre aux Guinéens mais dans le football moderne, il faut compter avec cela. Sur ce plan, cela peut donner des enseignements à nos joueurs qui se sont frottés à des adversaires d’un pays voisin ; cela peut leur permettre de comprendre ce qu’ils doivent améliorer dans leur jeu. Dans l’ensemble, l’adversaire n’a pas démérité ».

 

Source: Soleil (par C. F. KEITA)

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top