Nouvelle bannière Guinée Games
groupe guicopres
groupe guicopres
Interviews

Exclusif : Écarté, Paye se dit déçu mais pas abattu (Interview)

MARRAKECH- Avec son coéquipier Moussa Camara, ils sont les deux joueurs locaux qui ont été écartés par le sélectionneur Paul Put pour la CAN 2019.

Abdoulaye Paye Camara, qui était bien parti pour figurer sur la liste 23 retenus pour cette compétition, dit pourtant ne pas être abattu par cette nouvelle qui l’attriste par contre. Une nouvelle par ailleurs qui a surpris beaucoup d’observateurs du football Guinéen.

Très régulier et performant avec le Horoya AC tant en championnat qu’en Ligue des champions Africaine, le milieu du HAC s’est dit déçu, car on le sait, le rêve de tout compétiteur, c’est de jouer les phases finales et de défendre les couleurs de l’équipe nationale.

Joint par Guineefoot.info ce mercredi, Abdoulaye Paye Camara, d’une voix rassurante, dit que sa mise à l’écart lui permettra de travailler encore plus fort avec le Horoya, afin de revenir en sélection.

Paye pas retenu, forcément une déception pour toi…

Oui, je suis un peu déçu, vu tout ce que j’ai fait avec le Horoya cette saison en championnat et en Ligue des champions, je pensais que je pouvais avoir ma place pour la CAN. Mais, c’est l’entraineur qui fait ses choix, et il y avait beaucoup de talents dans cette équipe. Maintenant qu’il m’a écarté, je respecte sa décision, je sais que c’est pas facile de faire parfois les choix.

Qu’est-ce-qui n’a pas marché, selon toi ?

Contre la Gambie, il m’a titularisé, j’ai bien joué, peut-être que l’entraineur n’était pas convaincu de mon rendement sur le terrain. Je ne sais pas. Maintenant que je ne suis pas sélectionné pour la CAN, ce n’est pas la fin du monde. Même si je rêvais vraiment faire partie du groupe. Mais Dieu n’a pas voulu. Je baisse pas les bras, car découragement n’est pas Paye Camara. Je vais rentrer en Guinée, on a une finale à jouer contre le CIK le 18 juin, je vais venir redoubler d’efforts.

DIAWARA, PAYE, MADY

Le message à ses supporters.

Je leur dirai que je comprends parfaitement leur déception, mais, d’accepter la décision de l’entraineur. Je suis autant déçu qu’eux. Bien-sur. Mais ce que je leur promet, c’est que je reviendrai encore plus fort en sélection ; Inch’Allah. Ce n’est pas la dernière CAN. Le plus important pour moi, c’est de continuer à bosser, car le jour viendra, avec le temps.

Le message pour le Syli National.

Je souhaite bonne chance à mes coéquipiers. Je prie Dieu que le Syli fasse une très bonne compétition, et que la Coupe vienne en Guinée. Je sais qu’on est capable, vu les talents qu’on a. Bonne chance et vive notre Syli National.

Propos recueillis par Mohamed Lamine TOURE

Tél (+224) : 622 653 422

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top