Syli

Éliminatoires CAN U20 Algérie 2013: Le Syli junior s’est préparé dans toutes les mauvaises conditions possibles

syli juniorLes mauvaises habitudes ont la vie dure en Guinée. Le Syli national junior qui doit rencontrer son homologue du Burkina Faso le dimanche prochain au stade du 28 septembre, n’est toujours pas entré à l’internat. L’équipe a connu une préparation chaotique et invraisemblable. Le staff technique du Syli n’arrive pas à expliquer cette situation qui n’arrange nullement ses affaires. L’improvisation étant le maître mot au niveau du ministère des Sports, l’équipe ne sera logée qu’à partir de cet après-midi dans un hôtel quelque part à Conakry. En Guinée, toutes les équipes de football, à commencer par le Syli national senior sont gérées de la même façon et avec la même légèreté. Les hommes passent mais les mêmes politiques et méthodes de gestion perdurent. Aucune équipe guinéenne n’est gérée de façon professionnelle. Pélé Diop, l’entraîneur de l’équipe nationale junior que nous avons joint au téléphone cet après midi à la sortie d’une conférence de presse à la fédération guinéenne de football est sans explication par rapport à la façon dont son équipe est en train de préparer la rencontre du dimanche. «On s’entraîne tous les jours, a-t-il dit. Mais après chacun rentre chez lui et on se revoie le lendemain au stade. Notre adversaire, le Burkina Faso est en stage de préparation depuis un mois. L’équipe a même fait récemment un stage en France. Je ne pourrais pas vous dire pourquoi nous ne sommes toujours pas à l’internat. Les responsables au ministère des sports sont les mieux placés pour ce genre de question.» Voici en quelque mots la situation dans laquelle se trouve aujourd’hui l’équipe nationale junior. En cas de contre-performance le dimanche, les fans sont d’ores et déjà informés sur les conditions difficiles de préparation de leur équipe. Une défaite ou un match nul ne devrait surprendre personne.

 

Ce qui peut paraître bizarre aujourd’hui est le fait que l’actuel patron du ministère des Sports est une personne qui a vécu les mêmes situations pendant plus d’une décennie quand il était joueur. Avec intronisation de Titi Camara à la tête de ce département, le guinéen moyen attendait qu’il y ait un changement si petit qu’il soit au niveau de la manière dont les différentes équipes nationales guinéennes sont gérées. En lieu et place d’une amélioration, l’on a l’impression d’assister du jour au lendemain à une détérioration continue. Pis encore, au lieu de chercher des solutions alternatives à ces problèmes à répétition, Titi Camara crie sur tous les toits qu’aucune amélioration dans le milieu du football guinéen n’est possible avant que la Guinée n’atteigne le point d’achèvement des pays pauvres les plus endettés (PPTE). Un scandale. Sait-il encore de quoi il s’agit quand on parle des PPTE? Cet argument officiel ne passe pas.

 

Le football guinéen est malade de sa gestion. L’organisation à tous les niveau fait défaut. Il y a une sorte de démission à tous les niveaux. La Guinée n’est pas le seul pays africain qui négocie une réduction de sa dette au niveau des Institutions de Bretton Woods. Dans ces pays là, le football avance. Le voisin direct de la Guinée, la Cote d’Ivoire est un bon exemple. Malgré cette instabilité qui a secoué le pays pendant plus de 10 ans, le football ivoirien a produit des résultats. Le pays vient à peine de bénéficier d’une réduction de sa dette extérieure. L’argument de Titi Camara est tout simplement fallacieux et sans valeur. Avec cet homme à la tête du ministère des Sports, l’avenir des différentes équipes nationales guinéennes est très sombre. Mais alors qui pour changer la donne?

 

Tanou

Red Chef Guineefoot

Rotterdam (Pays-Bas)

 

Liste des joueurs sélectionnés

 

Gardiens: Barry Daouda (Paris FC), Yansané Mory Abass (Baraka FC)

 

Défenseurs: Conté Ibrahima Sory (Satéllite), Sylla Almamy (Atlético de Colèah), Camara Babacar (ASK), Bangoura Alsény (Santoba FC), Barry Oumar Ben (ASFAG)

 

Milieux: Sylla Abdoulaye Assata (Horoya AC), Mousté Jean (Atlético Colèah), Keita Naby (Santoba FC), Koumbassa Mohamed (Santoba FC), Kourouma Alsény (Horoya AC), Camara Seydouba (Santoba FC), Keita Moussa Kénédy (Horaya AC), Keita Sékou (Atlético Madrid), Pépé Guilavogui (Atlético Madrid)

 

Attaquants: Sylla Kassa (Valenciennes FC), Camara Ibrahima Sory (Atlético Colèah), Fofana Ousmane (AS Batè Nafadji), Camara Amadou (Stade Africain)

 

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top