National

Horoya AC : Voilà pourquoi Théophile Bola doit partir !

Depuis quelques jours maintenant, plus rien ne va entre le coach Théophile Bola et le bureau exécutif du Horoya AC. Au cœur de la polémique la licence CAF que ne posséderait pas dit-on l’entraineur franco-congolais.

A quelques semaines du coup d’envoi des préliminaires de la coupe CAF, la tension est vive au sein du club de Matam. Pour cause, le directeur général de la formation des rouge et blanc Fodé Capi Camara exige de son entraineur Théophile Bola son diplôme d’entraineur pour pouvoir coacher l’équipe lors des campagnes africaines. Malheureusement, ce dernier n’en dispose pas affirme-t-il. 

« Je voudrais vous dire que la Confédération Africaine de Football (CAF) dans le cadre de qualifier le football africain a mis en place un règlement pour la procédure de l’octroie de la licence des clubs engagés dans ses compétitions. Ce règlement en son article 18, il est exigé de nommer un entraineur possesseur de la licence CAF ou son équivalent. Nous avons donc pris soin d’écrire à Théophile Bola de nous déposer la photocopie des ses licences pour nous permettre d’envoyer ça à la Fédération Guinéenne de Football (Féguifoot) afin qu’on sache si effectivement il a une licence qui équivaut à une licence de la CAF. C’est tout le problème ; Théophile Bola depuis décembre nous courons après lui, nous lui avons envoyé trois correspondances pour qu’il nous réponde et finalement il nous envoie un diplôme d’initiateur de premier niveau et un diplôme d’initiateur de deuxième niveau délivrés par un district de la France. Ses diplômes n’ont rien à voir avec la licence CAF. Or pour diriger un club engagé dans les compétitions de la CAF, il faut absolument avoir la licence CAF (…). Au lieu d’écrire pour dire qu’il n’a pas de diplôme équivalent, il écrit une lettre insultante à Horoya et mieux on le convoque à une réunion pour qu’on puisse collaborer, pour qu’on puisse dire ce qu’il faut afin qu’on trouve la solution avant la rencontre contre Fassel du Libéria (prochain adversaire du HAC en coupe CAF NDLR) à Bamako pour éviter qu’on ne renvoie notre entraineur dans les tribunes. Nous avons voulu trouver une solution mais très malheureusement son comportement a fait que c’était impossible. Il prétend dire que dans le futur il aura une licence de la France. Nous ce n’est pas ce qui nous arrange ; ce qui nous arrangerait aujourd’hui c’est la licence CAF ou son équivalent. Ou du moins qu’il accepte qu’on l’inscrive pour un cours de session qui puisse permettre à la CAF de comprendre qu’il est en formation et qu’il pourrait avoir la licence. »

A la question de savoir pourquoi le HAC a t’il engagé Théophile Bola sachant que ce dernier ne possède pas la licence CAF, Fodé Capi Camara atteste que le contrat du coach a été signé avant l’application du nouveau règlement de la CAF.

«  Le Horoya a engagé Théophile Bola avant que la CAF ne mette en pratique les règlements de procédure de l’octroie de licence. Maintenant que nous avons le règlement sous la main, faut-il l’appliquer oui ou non puisque nous sommes engagés. Nous sommes obligés de l’appliquer. C’est quand on n’a reçu le règlement qu’on n’a commencé l’application. S’il a le diplôme, il n’a qu’à le déposer. »

Pour l’instant, l’équipe est dirigée par l’ex directeur technique national Chérif Souleymane et le Belge Dominique Jonckeere arrivé en début de saison.

Aliou Chérif (+224) 623 72 58 57

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top