Interviews

Ibrahima Conté : « Le haut niveau, ce n’est pas dans la bouche.»

BRUXELLES – Aligné contre le Borussia Dortmund lors de la deuxième journée de la phase de groupe de la League des Champions, le seul international guinéen dans cette compétition, a vécu une grosse expérience au Stade Constant Vanden Stock d’Anderlecht face à un grand d’Europe, finaliste de l’édition 2013. Positionné sur le côté droit de l’attaque d’Anderlecht, Ibrahima Conté a passé une première mi-temps un peu compliquée face au défenseur de Dortmund, Marcel Schmelzer.

 

À l’image de son équipe, le Guinéen a subi le tempo et la rapidité d’exécution imposés par les hommes de Jürgen Klopp dès le début de la rencontre. Au total, le Borussia Dortmund s’est crée 16 occasions de but en inscrivant 3 buts (2eme minute, Ciro Immobile ; 68eme et 78eme, Adriàn Ramos). À la fin de la rencontre, nous nous sommes entretenus avec l’international guinéen dans la zone mixte.

 

Guineefoot : Un bon résultat en Turquie contre Galatasaray lors de la première journée, ce soir vous vous inclinez lourdement contre le Borussia Dortmund, qu’est-ce qui vous a manqué ?

 

Ibrahima Conté :L’expérience. On n’a encaissé très tôt. On n’a eu l’occasion de revenir à 1-1 en première mi-temps. C’est le haut niveau, si tu ne concrétises pas tes occasions, tu paies cash, surtout avec des équipes comme Dortmund. C’est le haut niveau. Si on avait réussi à égaliser, on aurait pu les poser des problèmes. On a continué à pousser mais dès qu’on a encaissé le deuxième but, l’équipe s’est désorganisée.

 

Guineefoot : Pour toi, c’était le premier plus grand test en Champions League, jouer contre l’une des meilleures d’Europe. Comment t’as vécu cette soirée ?

 

Ibrahima Conté :C’est bien de jouer des matches pareils. J’ai beaucoup appris ce soir. J’ai vu que le haut niveau, ce n’est pas dans la bouche. Il faut énormément travailler. J’étais très content de commencer ce match.

 

Guineefoot : Justement, qu’est ce qu’on apprend en jouant des matches pareils quand on est footballeur ?

 

Ibrahima Conté :On gagne en expérience. On regarde comment les autres bougent. Toutes les positions sont respectées. Je suis sûr que ça va m’aider pour la suite de la saison.

 

Guineefoot : Si je te demandais de faire de l’autocritique, dis-moi ce que t’as fait de bon, de moins bons et de mauvais.

 

Ibrahima Conté :En première mi-temps, j’ai perdu trois ou quatre ballons que je ne devais pas perdre. D’habitude, je ne perds pas ce genre de ballons. En deuxième mi-temps, j’ai essayé de donner plus. J’ai commencé à faire mes actions, bouger entre les lignes et percuter un peu.

 

Guineefoot : Dans votre groupe, il y a Dortmund et Arsenal qui sont favoris pour passer. Anderlecht est en compétition avec Galatasaray pour la troisième place. Pouvez-vous passer devant les Turcs ?

 

Ibrahima Conté :Nous sommes convaincus que nous pouvons passer devant Galatasaray. Nous pouvons terminer troisième dans le groupe sinon on aura échoué. Nous sommes tous conscients de cela.

 

Guineefoot : En club, t’es toujours utilisé sur les côtés tandis qu’en équipe nationale, t’es toujours positionné dans l’entrejeu. En fin de compte, quel est ton poste préféré ?

 

Ibrahima Conté :Moi je suis un joueur polyvalent, mais si je devais choisir mon poste, je vais dire que je me sens mieux derrière les attaquants. Par contre, ça ne me dérange pas de jouer à gauche ou à droite. Je me sens bien à tous les postes offensifs même si ma préférence, c’est de jouer derrière les attaquants.

 

Guineefoot : Parlant de l’équipe nationale, dans quelques jours vous recevez le Ghana à Casablanca avant de se déplacer à Tamale pour défier la même équipe ghanéenne. Quelles sont vos chances pour engranger le maximum de points contre les Black Stars ?

 

Ibrahima Conté :En Ouganda, le terrain n’était pas en bon état. Les gars mettaient des tacles par derrière, ça n’encourage pas un joueur. Mais au Maroc, il y a une bonne pelouse. Au Ghana aussi, nous allons jouer sur une bonne pelouse. Je sais que nous pouvons faire des bons résultats contre le Ghana.

 

Guineefoot : Qu’est-ce qu’il faudra faire, pour venir à bout de cette équipe des Black Stars ?

 

Ibrahima Conté :Nous avons de bons attaquants. On joue bien balle à terre. Les longs ballons, on ne sait pas le faire. On n’a pas beaucoup de joueurs costauds, mais si on joue à la Barcelone, on peut les poser des problèmes. Je suis sûr qu’on peut prendre les 4 points avec le Ghana.

 

Guineefoot : Mais derrière, vous êtes vulnérables surtout avec les absences de Baissama et de Kamil, avez-vous des solutions ?

 

Ibrahima Conté : Le coach a son effectif, c’est à lui de trouver la solution. Moi tout ce que je peux, c’est de faire mon boulot quand je suis aligné. Le reste, c’est au coach de prendre sa responsabilité.

 

Tanou DIALLO, envoyé spécial à BRUXELLES

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top