Nouvelle bannière Guinée Games
African Football Nouvelle bannière guicopres
CAN

Interview du directeur technique de l’ASMS sur la CAN 2021 – Nous allons en guerre

CAN 2021 – le directeur sportif de l’ASM de Sangaredi et ingénieur de mine à la CBG parle du syli national qui participera la 33e édition de la coupe d’Afrique des Nations au Cameroun 2021.

Joint au téléphone, M. Mamadou Saliou Diallo, le directeur sportif du club minier de Sangaredi n’a pas caché sa joie et sa satisfaction pour la participation de syli national de Guinée au niveau de ce grand rendez-vous continental côté du pays de la légende « Samuel Et’oo ».

 Guineefoot après une traversée mitigée de Didier Six ancien sélectionneur et l’arrivée de Kaba Diawara, quelle analyse faites-vous de ce petit changement à la veille de cette messe continentale ?

M. Diallo, bon, analyser ce changement c’est se prononcer très tôt mais, je vais prendre cette situation avec des pincettes. J’apprécie bien le travail que Kaba Diawara et ses équipes sont en train de faire. Ce j’aurais souhaité en termes d’analyse à l’issue de cette CAN j’aimerais que le syli national ait un noyau parce que chaque fois il y a une nouvelle refondation de noyau au sein de l’équipe et c’est ça qui nous empêche d’avoir une bonne équipe stable. Mais avec cette nouvelle génération de très bon niveau, ce qui est plus important ce n’est pas perdre la guerre et la bataille mais plutôt conserver cette équipe. Il faut nous nous arrivions à avoir une équipe stable sans reprendre zéro sinon on ne pourra pas avancer .

Guineefoot : les poulains de Kaba ont effectué deux sorties amicales devant l’équipe locale Rwandaise une défaite et une victoire ça vous dit quoi en terme de sentiment ?

M. Diallo :Vous savez ce n’est pas facile quand l’entraîneur est en phase d’essai des différents joueurs, en ce moment il ne faut pas s’attendre forcément au bon résultat car il est entrain de diagnostiquer pour repérer des très bons  éléments en tenant compte des forces et faiblesses de chaque joueur et si nous jugeons en terme de résultat on passera toujours à côté.

Vous savez on a de joueurs qui sont bifaces parce que quand tu les voies évoluer dans leurs clubs et quand tu compares aux matchs qu’ils jouent en national, tu te poses la question si c’est la même personne qui est en train de jouer.

Moi j’ai juste envie de dire même si l’entraîneur est faible, il faudrait que les joueurs aient cette rage de  vaincre pour faire peur aux autres équipes pendant cette CAN en  honorant pour la première fois tout bon Guinéen.

Mais bon, parfois on a l’impression que tous ces joueurs jouent en reculant c’est tout notre mal avec cette équipe.

Guineefoot la pandémie covid19 a touché plus de 7 joueurs de l’équipe, cela n’aura-t-elle pas un impact négatif sur le premier match de syli face à Malawi ce lundi 10 janvier ?

M. Diallo, pas tellement d’impact. Mieux vaut tôt à la place de tard la compétition n’a pas commencé avec les 20 joueurs, il saura maintenir le CAP avant les matchs suivants. Je pense franchement qu’on peut trouver de bons joueurs qui sont au même titre que ceux qui sont frappés par le covid19 pour jouer la CAN avec assurance.

Guineefoot pour finir, pensez-vous que syli pourra se qualifier en quart de finale devant le Sénégal, Zambie, Malawi qui doit d’ailleurs nous recevoir ce lundi soir ?

M. Diallo, bon, moi je pense que dans cette poule généralement notre bête noire c’est le Sénégal, il faut globalement la rage de vaincre mettre le complexe à côté et montrer l’endurance d’aller loin jusqu’en finale. Donc nous allons en guerre sur le point de vue de football et que les joueurs sachent que c’est toute la Guinée, tous les guinéens qui sont derrières eux. Nous les aimons, nous les soutenons, les applaudissons et nous jouerons pour défendre le rouge, le jaune et le vert en oubliant d’abord leurs clubs, la peur d’être blessé pour n’est pas perdre sa place dans le club. C’est tout un pays qui compte sur eux et non le club c’est pourquoi le Sénégal nous dépasse de ce côté.

Guineefoot nous sommes arrivés au terme de cette interview avec Guineefoot, votre mot de fin de cet entretien?

M. Diallo, ce fut un sentiment de satisfaction et de plaisir de parler sur le syli national de Guinée en tant directeur sportif de l’association sportive des mineurs de sangaredi (ASMS).

Outre, je crois en cette équipe, au staff technique de syli national, je les fait confiance, les soutiens mentalement et spirituellement. Je lance un appel à l’endroit de tous les guinéens de cesser d’insulter et d’attaquer les joueurs parce que je me souviens d’un adage d’un ancien joueur de syli « Kala » qui disait que, je cite :

l’enfant tombe dans la main de celui qui s’occupe de lui tout moment.

Donc le football c’est le même métier s’il y a des mauvais jours il faut les soutenir, n’oubliez pas que c’est la pression, le football c’est un jeu de pression. Nous prions Dieu que cette année soit la nôtre pour le bonheur de tout bon qui guinéen

Propos receuillis par Facinet Mechny Keita

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top
P