Edito

La Guinée au tournoi de Toulon : l’Etat sans l’Etat, plus qu’une défiance.

Conakry Le syli espoir qui jouera à Toulon ne représente pas l’Etat guinéen » tels étaient les propos de l’Etat guinéen exprimés par le SG, Fodeba Isto Keira, à quelques heures du début du tournoi .
 
Malgré toutes ces ménaces,  des tiers en n’ont eu cure , la Guinée a été engagée et les résultats frises le ridicule.
 
L’équipe a coulé en deux sorties, ne laissant aucun espoir pour l’avenir .
Le souci de limiter les dégâts est alors constant et préoccupe plus d’un guinéen pour ne pas être enchevêtrer de  honte.
 
 
En clair , la  participation guinéenne, bien qu’elle soit de mi-parcours,  est trop peu honorable pour un pays où le football est l’activité sportive la mieux pratiquée et la plus adulée.
 
Sans l’Etat, a cause  de son irresponsabilité certainement et des son manque d’ancipation peut être, des personnes affûtées en quête permanente de débouchés faciles, ont usé et abusé  de la générosité d’un homme pour s’offrir cette opportunité qu’elles se disent être une aubaine ou les poches peuvent être remplies .  
 
Des joueurs, en si peu de temps, de tout acabit,  venus parfois de nulle part, ont été retrouvés et  regroupés  pour défendre les couleurs du pays. Quel mufle !!!.
 
 
Faire profiter aux joueurs locaux l’opportunité d’une participation à un tournoi de cette nature n’est qu’alors utopique et pourtant !!!
 
Du constat des observateurs ,  il  révèle  que c’est possible qu’en Guinée,  que l’Etat soit engagé par des tiers sans l’Etat.
 
Guineefoot
Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top