Nouvelle bannière Guinée Games
National

LdC: Horoya renversant !

Les supporters Rouge-Blanc du Horoya

CASABLNACA Le Horoya était dans un état de ruse incomparable ce soir en éliminant le vice-champion du monde des clubs, Raja Casablanca, en 16es de finale de Ligue des Champions africaine.

 

Défait au match-aller disputé le weekend dernier à Conakry (1-0), le Raja était dans l’obligation de s’imposer par un minimum de deux buts d’écart pour rejoindre les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

 

Mais, apparemment, les sièges vides du Complexe sportif Mohammed V n’étaient pas de bon augure pour le coach Faouzi BENZARTI qui a aligné son meilleur onze de départ. L’armada qui représente à peu près la meilleure équipe dont dispose le Raja a débuté ce duel face à une équipe du Horoya déterminée à dérouter à la fois le jeu et les provocations typiquement maghrébines sur la pelouse.

 

Ainsi, l’expulsion de son maestro Lakpa DOUGUI à la 54″ et le but rajaouis à la 86″ n’ont pas découragé le Horoya qui a résisté jusqu’au coup de sifflet final. Et, avec une énorme volonté, les Guinéens vont renverser complètement la situation aux tirs au but (4-5). Antonio a souri; ses compatriotes aussi.

 

Les Rouge-Blanc de Matam, victorieux au match-aller, se qualifient donc malgré leur défaite ce soir par le même score. En franchissant ce cap de la Ligue des Champions, l’équipe du coach sénégalais Amara TRAORÉ accompli ainsi un grand exploit. Une réussite qui les échappait depuis belle lurette.

  

Un des artisans de cette qualification est le dernier rempart du HAC, Khadim NDIAYE, portier international sénégalais, qui a stoppé trois pénalties des Rajaouis.

 

En 8è de finale de cette Ligue des Champions, le HAC sera opposé au vainqueur du duel opposant les Tunisiens de CS Sfaxien aux Éthiopiens de Dedebit FC qui se joue ce dimanche. Le match-aller aura lieu en Guinée, alors que le retour aura lieu à Tunis ou à Addis-Ababa.

  

Ce soir, les Guinéens ont eu le dernier mot en gagnant (4-5) lors de la séance des penalties mais, il faudra qu’ils rehaussent le niveau de leur jeu pour espérer passer le prochain cap. La chance, parait-il, n’est pas un compagnon fidèle.

 

Les matchs des 8è de finale auront lieu le 21, 22 ou 23 Mars et le 28, 29 ou 30 Mars.

 

Bon vent HAC.

 

Moysekou,

Guinéefoot©

 

 

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Les plus lus

To Top